Be Called Back
?
Retour aux articles
01-Hongrie-Dent 17 juin 2024

Tourisme dentaire : la Hongrie et la Turquie, deux destinations complémentaires

Lecture : 6 min. par Antoine Bodyexpert

Depuis une vingtaine d’années, des milliers de patients partent chaque année à l’étranger pour refaire leurs dents. Et la tendance s’accélère. Qu’il s’agisse de poser un ou plusieurs implants pour combler une dent malade ou un édentement complet, corriger son sourire par des facettes dentaires ou réaliser une greffe osseuse, l’intérêt d’un voyage dentaire n’est plus à démontrer, au vu des nombreux témoignages recueillis par les professionnels comme Body Expert.

En France, même les cabinets dentaires s’alarment, considérant leurs confrères internationaux comme une véritable concurrence déloyale. Pourtant, l’une des causes de cette fuite de patients demeure l’inégalité de l’accès aux soins dentaires, notamment pour de gros travaux peu ou pas pris en charge par l’Assurance Maladie. De plus, à l’heure de la libéralisation économique et de la mondialisation des échanges et des flux de population, facilités par une démocratisation du transport aérien avec les compagnies “low-cost”, la mission de service public de la chirurgie dentaire est, paradoxalement, portée à 90% par des professionnels libéraux…

Après la Hongrie, pionnière en la matière, la Turquie, privilégiée par des touristes médicaux du monde entier, s’est imposée depuis une dizaine d’années comme une destination offrant le meilleur rapport qualité/prix. Mais aujourd’hui, la concurrence internationale s’accélère : de l’Inde à l’Egypte, de la Moldavie au Portugal, en passant par la Tunisie ou la Thaïlande, nombre de pays s’y mettent, considérent le tourisme médical comme stratégique pour leur développement. Parfois, aux dépens des patients. À L’heure des réseaux sociaux, les témoignages négatifs peuvent se répandre comme une traînée de poudre. Car dans tous les pays, les escrocs et les mauvais professionnels existent. Il s’agit alors de s’entourer des meilleures garanties et de choisir les chirurgiens-dentistes les plus expérimentés et les meilleures cliniques dentaires offrant un service et une qualité d’intervention irréprochables.

Comment la Hongrie s’est imposée comme la première destination de tourisme dentaire européenne ?

En matière de tourisme dentaire, la Hongrie est souvent citée en exemple depuis plus de vingt ans. Les réhabilitations dentaires partielles, ainsi que la chirurgie esthétique comme la pose de facettes dentaires pour arborer un “Hollywood Smile”, sont les interventions les plus demandées par les patients européens venant à Budapest. Les cliniques dentaires, chirurgiens-dentistes, implantologues ou prothésistes du pays sont formés aux meilleures techniques, utilisent les dernières technologies médicales disponibles et proposent des traitements offrant un excellent rapport qualité/prix : à qualité d’intervention égale, les patients payent 40 à 60% moins cher qu’en France, en Belgique ou en Suisse. L’adhésion à l’Union Européenne en 2004 n’a fait qu’accélérer la tendance, grâce au formulaire Cerfa 12267, qui permet aux actes réalisés en Europe d’être remboursés chez soi au même taux, par la Sécurité Sociale et les mutuelles privées.

Pourtant, pour les soins conservateurs conventionnés, la France se situe parmi les pays les moins chers d’Europe, avec la Hongrie et la Pologne. Selon les représentants professionnels en France, les cabinets dentaires compensent la sous-évaluation des tarifs de soins conventionnés par une sur-évaluation des actes non conventionnés et donc non soumis à un plafonnement des tarifs. Résultat : pour les interventions lourdes, tels les implants, les prothèses fixes ou les greffes osseuses, les tarifs des chirurgiens-dentistes français, belges ou britanniques sont bien trop élevés deux à trois fois plus chers et ne peuvent concurrencer les tarifs pratiqués par leurs confrères hongrois ou turcs.

Il est désormais courant pour certains patients de privilégier la Hongrie pour effectuer des “petits travaux” dentaires, comme un détartrage, un traitement de caries ou une dévitalisation. En effet, de nombreux patients, aux moyens financiers limités et confrontés à des délais de prise en charge trop long par l’hôpital public et des dépassements honoraires des cabinets dentaires privés impossibles à financer, préfèrent choisir un traitement à l’étranger de bonne qualité à prix plus abordable, avec des délais d’interventions bien plus rapides que chez eux. Les clients en profitent parfois pour réaliser plusieurs traitements, généralement en une petite semaine de séjour, afin de rentabiliser leur déplacement. En conséquence, ils peuvent souvent s’offrir des traitements qui sont parfois deux à trois fois plus chers chez eux, dans un délai bien plus rapide.

Les soins dentaires en vogue en Hongrie

Les traitements conservatoires

Détartrage, traitement de caries, dévitalisation

Malgré une prise en charge – complète ou partielle par la Sécurité Sociale en France, en Belgique ou en Suisse, il peut être intéressant de réaliser des soins dentaires conservatoires à Budapest. Le délai d’attente peut être réduit de plusieurs semaines, les prix pratiqués en clinique dentaire privée sont réduits de 40 à 60% et ne souffrent pas de dépassements d’honoraires, tout en bénéficiant du remboursement par l’Assurance Maladie : avec un budget bien plus souriant (frais de voyage et de séjour inclus), le patient s’offre des soins de qualité, dans un délai plus court. C’est notamment le cas pour des couronnes dentaires ou des bridges, dont le remboursement est plafonné autant par l’Assurance Maladie que par les mutuelles.

Implants et prothèses fixes

Lorsqu’il s’agit de poser un, deux ou trois implants, pour remplacer des dents cassées, dévitalisées ou manquantes, le patient choisissant le voyage dentaire -à la fois pour gagner du temps et économiser de l’argent- a tout intérêt à se rapprocher d’une agence spécialisée en Hongrie et en Turquie et de demander un devis précis des soins entrepris, afin de comparer les différences de prix. A prestations égales et dans un délai de traitement identique, la différence de prix pourra être de l’ordre de 10 à 20% en faveur de la Turquie. Dans ce cas, le patient pourra choisir Budapest, pour un coût équivalent à la Turquie, grâce à la prise en charge partielle de ses couronnes (pas des implants ni de la greffe osseuse, non remboursés) par l’Assurance Maladie et par sa mutuelle privée.

Facettes dentaires

Lorsque les soins esthétiques, comme les facettes dentaires pour parfaire son sourire, réaligner une occlusion limitée ou corriger quelques dents ébréchées, un séjour en Hongrie est une alternative très intéressante, permettant de gagner du temps et de l’argent, tout en s’assurant de soins de qualité avec des facettes dentaires en céramique réalisées sur mesure avec le meilleur matériel possible. En revanche, pour les patients souhaitant refaire complètement leur sourire, à l’aide de plusieurs facettes dentaires et de couronnes sur l’ensemble de leurs dents visibles, en haut et en bas, il est recommandé de comparer les prix entre la Hongrie et la Turquie.

Nos tableaux comparent les prix des facettes dentaires réalisées en France avec ceux proposés en Hongrie, en Espagne et en Turquie, les trois destinations de tourisme dentaire les plus compétitives pour les patients européens. Notre choix s’est porté sur les facettes en porcelaine avec finition Emax, réalisées sur-mesure et proposant la plus large gamme de teintes sur le marché. Ces facettes offrent des tarifs plus élevés, mais permettent de s’adapter à chaque dentition et durent bien plus longtemps : de 15 à 20 ans, voire plus, si le patient adopte une bonne hygiène bucco-dentaire. D’autant que Body Expert offre une garantie de deux ans sur la pose de facettes Emax.

Le prix des facettes dentaire en Espagne

Prix moyen en Espagne Prix Moyen en France
Facette dentaire Emax 480€ 1000€
Économie moyenne 52% d’économie

Le prix des facettes dentaire en Hongrie

Prix moyen en Hongrie Prix Moyen en France
Facette dentaire Emax 450€ 1000€
Économie moyenne 55% d’économie

Le prix des facettes dentaire en Turquie

Prix moyen en Turquie Prix Moyen en France
Facette dentaire Emax 250€ 1000€
Économie moyenne 75% d’économie

La Turquie, meilleure option pour les gros travaux

Si l’intérêt du voyage dentaire en Hongrie n’est plus à démontrer pour les petits travaux conservatoires et les interventions limitées, il s’avère plus intéressant financièrement de se rendre en Turquie qu’en Hongrie pour les grosses interventions. A qualité de soins et de matériel équivalents, une clinique dentaire hongroise peut proposer des tarifs de 50 à 60% moins chers qu’en France, contre 70 à 80% moins chers pour la Turquie. Pour les prothèses dentaires implanto-portées All-On 4 (sur 4 implants) ou All-On 6 (sur 6 implants), l’alternative de la Turquie permet d’économiser plusieurs milliers d’euros sur la facture finale et ce, malgré l’absence de prise en charge par la Sécurité Sociale. Ainsi, pour la pose d’un implant haut de gamme, facturée entre 1000 et 1500 euros en France, le même soin coûtera entre 500 et 600 Euros en Hongrie, et entre 300 et 400 euros en Turquie.Organiser son voyage dentaire en Hongrie

Pour organiser son voyage dentaire en Hongrie, Internet, Youtube et les réseaux sociaux s’avèrent très utiles, permettant de comparer les prestations de plusieurs cliniques dentaires privées de Budapest. Budapest est à deux heures de vol de Paris, et plusieurs compagnies aériennes, régulières ou low-cost, proposent tous les jours des vols entre les deux capitales. En général, le patient doit se charger lui-même de ses réservations aériennes. Budapest est une “petite” capitale, avec 1,7 million d’habitants (contre 16 millions pour Istanbul. Les déplacements sont donc rapides, les cliniques dentaires sont généralement dans le centre ville, où un vaste choix d’hébergements est disponible, souvent à quelques pas des cliniques dentaires. Les organisateurs de voyages dentaires, cliniques privées ou agences spécialisées, organisent sur-mesure le séjour de chaque patient, qu’il s’agisse de réserver son hôtel à proximité de la clinique dentaire ou d’organiser tous les rendez-vous dentaires, avec la présence permanente d’une assistante parlant parfaitement le français. 

Entre les consultations dentaires, les patients profitent généralement de leur séjour pour découvrir Budapest, son fabuleux héritage architectural impérial austro-hongrois, sa savoureuse cuisine d’Europe Centrale et bien sûr, ses établissements thermaux où tous les habitants se retrouvent pour se détendre, jouer aux échecs et papoter en barbotant dans des eaux chaudes et bienfaitrices.

Remboursements par la Sécurité Sociale et les mutuelles

Les soins dentaires sont pris en charge de manière équivalente en Hongrie comme en France. Le formulaire Cerfa n° 12267*06 sera complété sur place, accompagné de toutes les factures acquittées et justificatifs, et transmis à la Caisse d’Assurance Maladie. Le remboursement se fera après le retour du voyage dentaire, sur la base tarifaire fixée par l’Assurance Maladie. Pour une prise en charge dans un pays ne faisant pas partie de l’Union Européenne, comme la Turquie, les soins ne sont pas remboursés, sauf lorsqu’ils sont définis comme “soins programmés qualifiés de lourds”, et soumis à une procédure d’accord préalable.

  • France : Aucune prise en charge prévue pour l’implant. Couronne remboursée 60% avec un plafonnement à 120€ par dent, soit 72€.
  • Budapest : Aucune prise en charge prévue pour l’implant. Couronne remboursée 60% avec un plafonnement à 120€ par dent, soit 72€.
  • Istanbul : Pas de prise en charge (sauf urgence médicale et/ou soins lourds soumis à accord préalable).

Conclusion

La Hongrie s’avère un excellent choix pour les petits travaux dentaires et les soins conservatoires, grâce à des délais d’intervention plus rapides et un excellent rapport qualité/prix, tout en bénéficiant du même taux de remboursement par la Sécurité Sociale. Il est cependant plus intéressant financièrement de choisir la Turquie pour des interventions lourdes ou des traitements impliquant plusieurs implants ou prothèses fixes complètes, greffe osseuse ou sinus lift. Surtout, il est impératif de demander un devis auprès de plusieurs cliniques dentaires, en incluant tous les frais d’intervention et à matériel de qualité équivalente. Ceci, pour pouvoir comparer les différentes offres et services inclus, la prise en charge post-opératoires et les garanties sur le matériel.

902 vues

0 commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *