Greffe de cheveux FUE :  Guide complet

La greffe de cheveux FUE, c’est quoi ? La FUE consiste au prélèvement de chaque follicule dans la zone donneuse. Cette étape dite "récolte" est faite en utilisant un micro “punch’’. Cette méthode FUE est pratiquée dans les cliniques spécialisées du monde entier. Elle est non invasive, ne laisse aucune cicatrice et nécessite peu de soins post-opératoires. Pour une plus grande densité, il est possible de combiner la FUE à la DHI. Envie de retrouver une belle chevelure dense et naturelle ? La FUE est pour vous!

Greffe de cheveux FUE en Turquie : déroulement, avantages et inconvénients, prix

Lorsqu'un patient, homme ou femme, affecté par une alopécie partielle ou complète, réfléchit à réaliser une greffe de cheveux, plusieurs méthodes s’offrent à lui. La technique FUE, extraction par unité folliculaire depuis la zone donneuse vers la zone receveuse, est la méthode de greffe capillaire la plus répandue auprès des chirurgiens spécialistes en greffes de cheveux. Cette technique non invasive est cependant pratiquée, en France, à des prix très élevés. Ce qui pousse de nombreux patients à opter pour le voyage médical, en partant à l’étranger pour faire une greffe de cheveux, comme à Istanbul en Turquie, où les cliniques spécialisées, très réputées et utilisant les techniques les plus modernes, doublées d’un service d’assistance complète de haute qualité, affichent des tarifs 80% moins chers qu’en France. 

 

La procédure chirurgicale FUE consiste à extraire chaque follicule de cheveux à leur racine, depuis la zone donneuse (généralement à l’arrière du crâne), en utilisant un micro “punch”, dont le diamètre varie entre 0,7 et 1,1mm. Suivent leur alignement et leur comptage, l’ouverture des canaux dans la zone receveuse, et le positionnement des bulbes. L’ensemble de l’opération, réalisée sous anesthésie locale, dure entre 6 et 8 heures. 
La méthode FUE s’est généralisée dans les cliniques spécialisées du monde entier, après un congrès mondial de l’ISHRS (International Society of Hair Restoration Surgery), en octobre 2003, qui avait présenté des premiers résultats très encourageants sur cette technique.

Quels sont les avantages de la greffe FUE ?

Le principal avantage de la technique FUE est qu’elle ne produit plus de cicatrice linéaire mais des points, rendus invisibles par la repousse des cheveux. Cette technique non-invasive n’entraîne pas de perte de sensibilité, nécessite peu de soins post-opératoires, et permet d’élargir la zone de prélèvement de greffons. Ainsi la croissance des greffons sera plus régulière et offrira une chevelure plus naturelle.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une greffe de cheveux sans cicatrice linéaire

La technique classique, dite FUT (transplantation par unité folliculaire), consiste à ôter du scalp une bande de follicules, et produit une cicatrice qui peut rester visibles lorsqu’un patient adopte une coupe courte. Alors que la technique FUE produira des micro-cicatrices, tels des points, de moins d’un millimètre de diamètre, qui se refermeront plus facilement et deviendront rapidement invisibles avec la repousse des cheveux.

Une intervention non-invasive

Réalisée sous anesthésie locale, en une seule séance et avec des soins post-opératoires légers, le patient pouvant ensuite repartir seul de la clinique et reprendre le cours de sa vie normale dès le lendemain, la greffe de cheveux FUE est une technique chirurgicale non invasive. 

Une zone de prélèvement de greffons élargie

Pour les chirurgiens, la plus importante avancée de la méthode FUE est la possibilité d’élargir la zone receveuse vers les tempes ou la barbe, voire en utilisant certaines zones pileuses du corps. Certains patients présentent en effet une alopécie parfois complète, et la zone donneuse s’avère insuffisante pour récolter des follicules vigoureux.

Une extraction de greffons réduite au minimum

Dans une greffe de cheveux FUE, le crâne du patient sera précisément étudié afin de déterminer le nombre nécessaire de greffons à extraire et à replanter. Un follicule étant généralement composé de une à quatre racines, la technique FUE offre de meilleurs résultats d’extraction et de transplantation car elle permet au chirurgien expérimenté de choisir les follicules les plus prolifiques.

Une repousse boostée par le PRP

Pour garantir les meilleurs résultats possibles de greffe des follicules implantés, les greffons peuvent être traités suivant le protocole PRP (Plasma riche en plaquettes). Une faible quantité de sang est prélevée du patient, passée en centrifugeuse pour séparer le plasma et les plaquettes des autres composants. Puis le plasma riche en plaquettes est réinjecté dans le cuir chevelu de la zone receveuse, à l’aide d’une micro-aiguille. Cette méthode, qu’utilise notamment le Dr Cinik (lien), permet de stimuler la croissance des greffons transplantés.

Une chevelure plus régulière et plus naturelle

Ainsi mieux transplantés et mieux répartis, la méthode FUE garantit au patient une repousse plus régulière et plus naturelle de ses cheveux.

Pas de perte de sensibilité

Grâce à une procédure médicale préservant au mieux le tissu crânien, le patient subissant une greffe de cheveux FUE ne perdra pas de sensibilité sur la zone donneuse, dès les effets de l’anesthésie locale estompés. Et sur la zone receveuse, le patient sentira tellement ses nouveaux cheveux greffés, qu’il sera parfois obligé, les premiers jours après l’opération, de prendre un anti-douleur léger (paracétamol).

Des soins post-opératoires légers

Pourvu qu’il soit soigneux avec ses “nouveaux cheveux” transplantés, en utilisant des produits capillaires peu agressifs, composés d’ingrédients sains et naturels, et en couvrant ses cheveux d’un chapeau pour éviter l’exposition au soleil (au moins les huit premiers mois après l’intervention), le patient ne souffrira d’aucune complication post-opératoire.

 
 
 
 
 

Quels sont les désavantages de la greffe FUE ?

La greffe de cheveux FUE, comparée à la technique “classique” FUT, offre bien plus d’avantages que d’inconvénients. Elle nécessite cependant un rasage de la zone donneuse, ainsi que la création de canaux d’incision dans la zone receveuse. Et s’avère plus chère que la méthode FUT.

 
 
 
 
 

Rasage du crâne obligatoire

La méthode FUE oblige de raser les cheveux avant l’intervention, afin de compter, choisir et extraire les greffons de la zone donneuse, et de préparer la zone de réception. Ce qui n’est pas nécessaire avec la méthode DHI.

Ouverture de canaux d’implantation des greffons

Pour replanter les follicules extraits de la zone receveuse, le chirurgien capillaire doit ouvrir des canaux de transplantation qui recevront les greffons. Ce qui n’est pas nécessaire avec la méthode DHI.

Densité capillaire : combler avec la méthode DHI

Enfin, la densité capillaire obtenue par FUE est moins importante que celle qu’offre la technique de greffe de cheveux par stylet d’implantation DHI. Ainsi, lorsque la nature capillaire du patient l’exige, il est possible de combiner une greffe FUE avec une greffe DHI, afin de densifier certaines zones de la chevelure.

 
 

Quelles sont les étapes d’une greffe de cheveux FUE ?

Du dessin de la zone receveuse aux soins post-opératoires, en passant par le rasage, l’extraction des follicules et la cicatrisation, une greffe de cheveux FUE obéit à un programme opératoire méthodique, pour garantir les meilleurs résultats possibles et offrir au patient une belle renaissance.

 
 
 
 
 
 

Photographies

Une greffe de cheveux commence et se termine toujours par des photographies. Avant, pendant et après, des clichés sont pris par l’équipe médicale, ainsi que les premiers dessins marquant la zone ou les cheveux auront repoussé à mi-longueur.

Marquage et rasage des zones d’intervention

La zone receveuse définie, avec le nombre de follicules nécessaires calculé pour couvrir l’alopécie partielle ou complète, elle est rasée ainsi que la zone donneuse, les follicules ne pouvant être extraits que s’il mesurent moins d’un millimètre. Un rasage complet est souvent réalisé.

Extraction FUE depuis la zone donneuse

L'anesthésie locale appliquée, commence alors l’extraction unitaire des greffes folliculaires. Ces greffons, composés d’un à quatre cheveux, sont “déracinés” à l’aide d’aiguilles creuses “punch”, et dont le diamètre varie de 0,7 à 1 mm, selon l’épaisseur du cheveu du patient. Chaque follicule est extrait à l’aide de micro-pinces, et placé dans une solution liquide lui permettant de conserver sa vitalité, le temps de la transplantation. Le nombre de follicules récoltés en une séance varie de 1000 à 2000, représentant 2000 à 6000 cheveux selon le patient, la densité de la zone donneuse, et la taille de la zone receveuse. L’équipe chirurgicale peut ainsi calculer assez précisément les besoins de chaque patient.

Préparation des FUE + PRP

Les follicules extraits sont préparés et conservés selon un protocole essentiel au succès de la transplantation. Comptés et choisis sous microscope stéréoscopique, les follicules vont être conservés à température idéale et subiront un traitement PRP, qui garantit une meilleure transplantation et croissance des cheveux greffés. Ce moment de “laboratoire” permet aussi au patient de faire une pause, accompagnée d’un déjeuner léger, dans une salle dédiée, pour se détendre et reprendre des forces avant l’implantation.

Implantation des greffons

L’anesthésie locale cette fois appliquée à la zone receveuse, de micro-orifices sont réalisés à l’aide d’une aiguille de moins de 1mm. La profondeur de l’incision égale la longueur exacte du follicule, et doit éviter toute lésion avec les nombreux vaisseaux sanguins couvrant le crâne. Les incisions définissent le futur angle de croissance des greffes, pour redonner à la chevelure son mouvement naturel. Chaque follicule est ensuite inséré dans le cuir chevelu, selon le dessin et l’angle désiré, à l’aide d’un stylet implanteur, dont la taille de l’aiguille, là aussi, varie en fonction du follicule à planter. 

Soins post-opératoires

A la fin de la séance, le patient suivra les recommandations et soins post-opératoires prescrits par son chirurgien traitant. Il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil au cours de la première année. Une alimentation saine et équilibrée, des compléments minéraux et vitamines en cas de carences, une attention particulière portée aux produits de soins capillaires que vous utilisez, ainsi qu’un traitement plus doux à votre chevelure (moins de sèche-cheveux et de coiffures tirées), sont parmi les premières attentions que méritent vos cheveux. Les huiles essentielles (lavande vraie, romarin, sauge sclarée, cèdre, citronnelle) peuvent être des alliées précieuses à vos cheveux, diluées (à 3%) dans une huile végétale bio qui hydrate, nourrit et favorise la croissance des follicules (huile de coco, huile d’olive, huile de jojoba).

Résultats

Environ 80% des cheveux transplantés tombent, entre 3 et 6 semaines après l’opération. De leurs racines naîtront de nouveaux cheveux, 3 ou 4 mois plus tard. Les follicules extraits depuis les zones encore couvertes (arrière du crâne, tempes) n’ayant pas les codes génétiques des cheveux autrefois implantés en haut du crâne, ils s'enracinent à vie… ou presque.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Témoignages Greffe de Cheveux FUE en vidéo

FUE + PRP, 2600 greffons 
(Avant-Après)

 

Jérémy de Toulouse, 24 ans

"Bonjour à tous, une petite vidéo 12 mois après la réalisation d’une greffe de cheveux à Istanbul au sein de la clinique du docteur Cinik et par l'intermédiaire de l’équipe Bodyexpert en partie, Rania. Vraiment très très satisfait de cette greffe de cheveux, du résultat obtenu, mais aussi très satisfait du docteur Cinik qui a été tout bonnement incroyable et de rania qui vraiment s’occupe de tous ses patients autant avant l’opération qu'après l’opération vis à vis du suivi. Cette opération a changé ma vie, je vous recommande très fortement et le docteur Cinik et Bodyexpert et Rania."

FUE + BHT + PRP, 4300 greffons

(Avant-Après)

 

Patrick de Marseille, 51 ans

"Bonjour je suis Patrick de Marseille, j’ai 51 ans. Cette vidéo est pour vous montrer le résultat de ma greffe capillaire il y a 5 mois, aujourdhui. Greffe capillaire effectuée dans la clinique du docteur Cinik. C’est vraiment bluffant, vraiment impressionnant. Je tenais également à remercier Rania son assistante et l’agence de consultation Bodyexpert qui s’est occupée de tout du début jusqu'à la fin. Dans mon quotidien je ne manque pas de recommander cette équipe. Ce binôme pour moi a fait du super bon boulot. Merci."

 
 

Combien coûte une greffe de cheveux FUE en Turquie

Le prix d’une greffe de cheveux réalisée à Istanbul, en Turquie avec les partenaires de Body Expert, est environ 80% moins chère qu’en France, en incluant le choix de chirurgiens expérimentés et hautement qualifiés, utilisant les technologies les plus avancées de leur domaine médical. Avec la Clinique du Dr Cinik, la greffe de cheveux FUE est associée au protocole PRP (plasma riche en plaquettes), assurant un résultat garanti de repousse des cheveux. Aux prix proposés sont inclus un service haut-de-gamme dès l’aéroport, avec assistant-traducteur dédié, transferts en voiture privée aéroport/hôtel/clinique, ainsi que l’hôtel 5 étoiles avec petit-déjeuner inclus.

En savoir plus sur nos packages et conditions

Whatsapp-picto2.png
QUote-picto2.png
Logo Body Expert

bodyexpert.online

BODY EXPERT ULUSLARARASI 

TURİZM MEDİKAL VE DANIŞMANLIKTİC. LTD. ŞTİ.

Fulya Mah. Fulya Life Rezidans Uygar

Sk.No 16/26 Şişli/İSTANBUL

Mecidiyeköy V.D. 179 109 1964

İTO: 155666-5

00905321006416

info@bodyexpert.online