Retour aux articles
01-Guide-implant-dentaire 15 janvier 2023

Implants dentaires : prix, types, marques, pose et remboursement

Lecture : 18 min. par Antoine Bodyexpert.online

Telle une racine dentaire artificielle, l’implant dentaire assure l’ancrage d’une prothèse dentaire, dont la pose permet de retrouver une mastication confortable, de préserver sa santé osseuse et buccale, et de retrouver le sourire. Une opération parodontale durable et à fort taux de succès, grâce à une technique de pose éprouvée et l’utilisation de matériaux biocompatibles avec l’organisme humain. L’implant dentaire demeure cependant une solution coûteuse et complexe, qui demande une réflexion approfondie, pour faire les bons choix sans se ruiner ni sacrifier à la qualité et la fiabilité de la technologie utilisée. Le tourisme dentaire, dans ce cas, s’avère une alternative particulièrement intéressante, permettant d’entreprendre une réhabilitation buccale de haute qualité, à des prix souriants.

Un patient ayant besoin d’un implant dentaire (à droite une photo de la bouche du patient, à gauche une radio de ce même patient)

Pourquoi se faire poser un implant dentaire ?

Lorsqu’une dent est endommagée ou manquante, et sa racine a été compromise par une maladie osseuse, une mauvaise hygiène dentaire ou un accident, elle peut entraîner un inconfort structurel de la mâchoire, un problème de mastication ou un souci esthétique. Elle peut aussi risquer d’abîmer les dents avoisinantes, entraîner une perte osseuse et avoir des conséquences irrémédiables pour la santé générale d’un patient, de par la proximité et la sensibilité de la zone crânienne.

Pour remplacer la dent manquante, stopper les risques de dégradation osseuse, retrouver une bonne mastication, une meilleure élocution ainsi qu’un équilibre buccal aussi confortable qu’esthétique, la pose d’une prothèse dentaire est indispensable : couronne, bridge ou prothèse. Imitant la fonction et l’esthétique d’une dent naturelle, cette prothèse vient se fixer sur un implant dentaire qui, ancré dans l’os maxillaire, joue le rôle de racine dentaire. Grâce aux progrès réalisés dans le domaine de l’implantologie dentaire depuis une trentaine d’années, et l’utilisation de matériaux bio-compatibles avec l’organisme humain, on considère que les implants dentaires en titane peuvent rester à vie dans la mâchoire d’un patient. Cependant, les prothèses dentaires venant chevaucher l’implant, quel que soit leur type, ne sont pas éternelles : elles doivent être remplacées au bout d’un certain temps.

schéma des composants d’un implant dentaire

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire désigne une pièce médicale usinée, généralement en titane, insérée dans l’os maxillaire d’un patient. Cette vis dentaire se substitue à une racine dentaire, durable et résistante, sur laquelle vient se fixer une prothèse dentaire, un bridge ou une couronne.

Sa pose est un acte de chirurgie dentaire spécialisée, nécessitant seulement une anesthésie locale, ou, dans de rares cas (intolérance, phobie…) sous anesthésie générale ou sous sédatif.Le chirurgien dentiste spécialisé, aussi appelé stomatologue ou implantologue, ouvre la gencive, réalise un forage à l’emplacement de la dent à remplacer, et visse l’implant dentaire dans l’os, selon un angle et un positionnement précis, pour que la dent artificielle s’aligne parfaitement avec ses voisines. Sur l’implant dentaire vient ensuite se visser le pilier, qui sert d’ancrage à la dent artificielle.

L’implant joue un rôle d’intermédiaire entre l’os de la mâchoire et la dent artificielle, amortissant la force masticatoire entre ces deux éléments. Le couple implant-prothèse remplace complètement et durablement une dent disparue ou décatie, et permet au patient de retrouver une meilleure santé bucco-dentaire.

Les implants dentaires peuvent remplacer une seule dent (couronne), deux ou trois dents reliées ensemble (bridge, ou pont), ou soutenir des dentiers fixes ou amovibles, qui remplacent une dentition complète.

vue 3D de la bouche d’un patient et de son implant dentaire

Quels sont les avantages des implants dentaires ?

Le développement des implants dentaires, depuis les années 1980, n’aurait pas pu se faire sans les découvertes du chercheur suédois Per-Ingvar Brânemark, qui, dans les années 1950, a observé que le titane était biocompatible avec le corps humain, et avait la capacité d’être colonisé et intégré dans l’organisme, en se soudant à l’os vivant et sans créer de phénomène de rejet ou d’infection.

En s’intégrant ainsi à l’ossature maxillaire, l’implant offre un ancrage aussi stable et plus résistant dans le temps qu’une racine naturelle, avec une force de mastication équivalente, voire supérieure, à une dent naturelle. La pression masticatoire est mieux répartie, diminuant le stress sur les structures adjacentes, qu’il s’agisse des dents voisines ou des gencives.

L’implant dentaire permet de placer aisément des prothèses fixes ou amovibles, plus confortables, fiables et discrètes que des prothèses non implantées. Les implants ne nécessitent pas l’utilisation d’adhésif (colle, résine ou ciment) pour fixer les prothèses, ni de modifier ou de toucher à l’émail des dents voisines, comme le nécessite parfois la pose de bridges. En plus, il empêche la formation de caries. Ce qui n’est pas une raison pour abuser du sucre, ni lésiner sur le brossage…

Les implants aident à maintenir un volume équilibré de l’os alvéolaire (autour des dents), en prévenant sa diminution lorsque la dent est manquante. Ils permettent de retrouver une physionomie naturelle, tant fonctionnelle qu’esthétique, sur les traits du visage, le sourire et l’élocution. Enfin, l’investissement financier est certes élevé, mais il offre une solution durable à long terme.

modèle d’un implant dentaire destiné aux dentistes

Quelles contre-indications à la pose d’un implant dentaire ?

Les implants dentaires ne sont pas pour tout le monde. Seuls les adultes, dont la croissance des os de la mâchoire est arrivée à terme, peuvent y prétendre. Poser un implant est contre-indiqué aux femmes enceintes. Certains problèmes d’occlusion dentaire peuvent nécessiter un réalignement avant l’implantologie : certaines dents mal positionnées, édentées, basculant vers l’avant ou l’arrière, doivent être alignées correctement par un traitement d’orthodontie. S’il s’agit d’implanter une seule couronne isolée, ou si certains cas obligent à corriger toute une dentition par la pose de couronnes, l’orthodontie n’est pas forcément nécessaire : les prothèses dentaires posées sur implants sont alignées artificiellement, et corrigent automatiquement les problèmes d’occlusion.

Les implants dentaires peuvent être contre-indiqués en cas de problème localisé : bruxisme, insuffisance de masse osseuse aux maxillaires, maladie parodontale, dysfonctionnement des muqueuses buccales, inflammation chronique des gencives, voire même une hygiène buccale catastrophique…

D’autre contre-indications médicales excluent le placement d’implants, notamment à cause des risques liées à l’acte chirurgical telles que allergies, déficit immunitaire, diabète instable, ou traitement médical à risque : anticoagulants, antidépresseurs, traitements de cancers, d’ostéoporose, maladies immunologiques, maladies psychiatriques… Les problèmes cardiaques sont aussi incompatibles avec l’implantologie dentaire : cardiomyopathie, valvulopathies, infarctus récent…

Divers problèmes osseux ou anatomiques peuvent être résolus par des techniques de régénération osseuse ou gingivale, tel le sinus lift, simultanément à la pose d’implants, ou par l’adaptation d’implants spécifiques, comme les implants zygomatiques ou les implants courts.

Enfin, tous les chirurgiens exigent une motivation réelle de leur patient, avant d’entamer la pose d’implants : la convalescence et l’entretien des nouvelles dents doivent être accompagnées d’une hygiène de vie et buccale rigoureuse, garants du succès de l’implantologie. Sans oublier la patience : il est nécessaire d’attendre deux à six mois, selon les cas, entre l’intervention implantaire et le placement des prothèses définitives. Tabac et alcool, qui freinent la circulation sanguine et l’intégration osseuse, doivent être notamment bannis pendant plusieurs mois.

différents modèles de piliers constituent un implant dentaire

Les différents types d’implants dentaires

Il existe différents types d’implants, avec différents matériaux et designs favorisant tous l’ostéo-intégration, élément essentiel pour la solidité et la stabilité de l’ensemble implant/prothèse dentaire. Visse cylindrique ou conique, lame ou disque profilé, la forme d’un implant varie selon le placement de la prothèse et la nature osseuse du patient. Vissé pour se fixer dans l’os, l’implant peut aussi être posé sous la gencive, lorsque l’os maxillaire est trop fin, ou en cas de rejet d’une greffe osseuse.

Pour la fabrication d’implants, le matériau le plus couramment utilisé est le titane, métal précieux inerte compatible avec le corps humain et offrant une excellente prise à la colonisation des cellules osseuses autour de l’implant. Certains rares cas nécessitent l’utilisation d’implants en zirconium, extrait du zircon, un métal rare parmi les plus anciens présents sur Terre.

La forme des implants varie selon les marques, mais sont généralement cylindriques, avec une longueur comprise entre 10 et 15 mm et un diamètre entre 3 et 5 mm, pour s’adapter aux différents types de mâchoires. Lors de la planification de l’implantologie, le chirurgien analyse la qualité et la quantité osseuse résiduelle, les facteurs biomécaniques et les impératifs esthétiques du patient pour choisir l’implant le mieux adapté. Mais chez certains patients dont le volume osseux résiduel n’est pas suffisant, la pose d’implants courts offre une alternative moins invasive qu’une greffe osseuse.

photo de la bouche d’un patient entrain de se faire implanter des implant dentaires, ici des implants courts

Implants court

Les implants courts, d’une taille comprise entre 6 et 8mm de longueur et moins de 3,75mm de largeur, sont avantageux à plusieurs égards : diminution du délai de cicatrisation et du coût du traitement, simplification de l’intervention et des risques opératoires, diminution du risque d’altération des structures osseuses et des racines avoisinantes… Les implants courts sont surtout adaptés à la mâchoire inférieure, en raison de sa plus grande force de mastication, dûe à une plus importante capacité de résorption osseuse. Ils sont aussi fiables et durables que des implants normaux.

Implants zygomatiques

Il existe aussi des implants longs, aussi appelés implants zygomatiques, car ils viennent s’insérer dans l’os zygomatique, ou malaire, un tissu osseux formant les pommettes, et offrant un ancrage de qualité et stable. Ces implants, longs de 30 à 50 mm, sont adaptés aux patients n’ayant plus de dents au niveau du maxillaire, ne souhaitant pas (ou plus) porter des dentiers amovibles, et dont l’os de la mâchoire supérieure nécessite une greffe osseuse. Les implants zygomatiques évitent ainsi une greffe osseuse ou un sinus lift, et offrent un délai de prise en charge très rapide : la prothèse dentaire peut être fixée aux implants le même jour que le placement des implants. Leur taux de succès est élevé (entre 90 et 100%), et leur stabilité est garantie à très long terme.

Les différentes marques d’implants dentaires

Si l’on compte près de 200 entreprises spécialisées dans le monde, une dizaine de marques principales se disputent le marché des implants dentaires et les faveurs des implantologues. Ceux-ci privilégient la qualité de production, l’expérience et la profondeur de gamme, la capacité d’innovation technologique et la disponibilité des produits sur leur marché spécifique.

Straumann

Straumann

Leader européen basé en Suisse, créé en 1954, Straumann est un champion de l’innovation et de la recherche en dentisterie et en biomatériaux, apprécié pour la haute qualité et la durabilité de ses implants et pour ses applications informatiques accompagnant et facilitant le travail des chirurgiens dentistes. Marque préférée des cliniques dentaires sélectionnées par l’agence de tourisme dentaire BodyExpert à Istanbul, Turquie, Straumann propose des implants haut de gamme à prix élevés, mais garantis à vie.

Nobel Biocare

Nobel Biocare

Nobel Biocare est une entreprise créée en Suède en 1981, basée en Suisse et disposant de filiales dans 80 pays du monde. Une marque haut de gamme, réputée pour la qualité de ses produits et de l’accompagnement des implantologues, appréciée pour le confort et la solidité de ses implants, garantis à vie.

Dentsply Sirona

Dentsply Sirona

Dentsply Sirona est la réunion de deux grandes marques, Sirona (Allemagne, fondée en 1877) et Dentsply (Etats-Unis, 1899), qui ont fusionné en 2016 pour réussir leur développement international. Pari gagné, avec la production d’implants haut de gamme, durables et confortables, notamment la gamme Astra Tech Implant System, très réputée auprès des implantologues.

Zimmer Biomet

Zimmer Biomet

Zimmer Biomet l’américaine est une des plus importantes entreprises dentaires au monde. Leur réputation est construite sur la haute qualité et la diversité de ses implants dentaires, offrant une réponse adaptée et durable à de nombreux patients, avec une disponibilité de produits et un accompagnement professionnel appréciés des cabinets dentaires.

Hiossen

Hiossen

Hiossen est une entreprise américaine parmi les plus importantes sur le marché de l’implantologie, disponible dans plus de 70 pays au monde. Ses implants de marque Osstem capitalisent sur un très fort taux de satisfaction de ses patients, ses prix raisonnables et sur ses capacités d’innovation technologique dans le domaine de la dentisterie.

DTI

DTI

DTI est une des meilleures entreprises turques de production d’implants, basée à Istanbul. Points forts de ses prothèses dentaires : diversité, fonctionnalité et durabilité, disponibilité et service après-vente impeccable pour les cliniques turques, sans oublier des prix bien plus abordables que ses concurrents internationaux.

Euroteknika

Euroteknika

Euroteknika est une marque française créée en 1992, réputée pour ses innovations technologiques dans toute la gamme de dentisterie professionnelle, des laboratoires prothétiques aux matériaux chirurgicaux et implantologie. Des produits durables de haute qualité, offrant des solutions simples et confortables.

Implant direct

Implant direct

Implant Direct est une entreprise jeune sur le secteur, basée en Californie, qui a misé son développement sur la vente en ligne de produits d’implantologie haut de gamme aux cabinets dentaires du monde entier.

Megagen

Megagen

Megagen est l’entreprise mère des implants AnyRidge, très réputés auprès des chirurgiens implantologues pour offrir un grand choix de vis dentaires, avec de nombreuses tailles différentes. La compagnie sud-coréenne, créée en 2002, est une championne des implants spéciaux, innovants et durables, adaptés à des conditions d’implantologie extrêmes.

un modèle d’entrainement à la pose d’implants dentaires destiné aux implantologues

Les différents types de prothèses dentaires montées sur implant

Selon les besoins du patient et les prescriptions du dentiste, plusieurs types de prothèses dentaires, comportant une ou plusieurs dents artificielles, peuvent être montées sur un implant dentaire.

Les couronnes sur implants

La couronne dentaire est un élément prothétique assurant la fonction, la forme et l’esthétique d’une dent naturelle auparavant usée, dévitalisée ou cassée, voire trop profondément cariée et fragilisée pour envisager un traitement conservateur classique. Remplaçant la dent décatie, elle est soit collée sur la dent d’origine, enveloppant cette dernière avec une coque en céramique reconstituant la forme de la dent à remplacer et s’alignant aux dents voisines. Elle peut être aussi fixée à un implant dentaire, reconstituant toute la dent originelle. Elle aide à retrouver une meilleure santé bucco-dentaire, une mastication résistante, et un plus beau sourire. Une couronne peut être posée sans risques, quel que soit l’âge du patient. Pour remplacer un ensemble de dents abîmées, plusieurs couronnes, montées sur un bridge dentaire, peuvent être prescrites.

comparaison d’un dents et d’un couronne, vue en 3D

Les bridges dentaires

Le bridge dentaire désigne une prothèse dentaire comportant une ou plusieurs dents artificielles alignées venant remplacer une ou plusieurs dents absentes. Il est soudé aux dents saines attenantes, appelées dents piliers, servant de point d’ancrage, ou sur un ou plusieurs implants dentaires, et vient couvrir, tel un pont (bridge en anglais) l’espace laissé vacant par les dents à remplacer.

Ses avantages : un prix abordable, un résultat esthétique flatteur, la possibilité de porter jusqu’à six dents artificielles, et une durée de vie de 10 à 30 ans avec une bonne hygiène buccale. Un bridge installé sur implant sera plus solide et plus fiable que lorsqu’il est fixé sur des dents piliers qui, avec le temps, peuvent se fragiliser sous le bridge, avec des risques de carie et d’inflammation des tissus gingivaux plus importants. Fabriqués en céramique ou en porcelaine, leur aspect naturel permet de les confondre avec les dents naturelles voisines. A condition d’avoir une armature en zircone, plus discrète et plus résistante qu’une armature en métal, la plus courante. Aussi, ils peuvent comporter une partie en gencive artificielle, couvrant une gencive absente au-dessus de dents manquantes.

Plusieurs types de bridges ne sont pas fixés à des implants vissés dans l’os maxillaire. C’est le cas du bridge amovible, fixé aux dents couronnées par des “attachements de précision”, et recouvrant partiellement les muqueuses et le palais, du bridge Cantilever, qui vient remplacer des incisives manquantes, ou du bridge collé, maintenu aux dents saines voisines par des ailettes en métal collées à l’arrière. Des solutions moins chères, mais moins durables que des bridges montés sur implants.

vue en 3D d’un bridge simple sur implant

Le bridge simple sur implant

En chirurgie dentaire, le bridge simple sur implant désigne un pont composé de trois couronnes adjacentes, fixé sur deux implants dentaires et remplaçant trois dents manquantes. C’est le type de bridge le plus courant, le plus solide et le plus simple à poser.

Le bridge complet sur implant

Le bridge complet sur implant inclut six couronnes adjacentes fixé sur deux à quatre implants. Stable, durable et confortable, il permet de rétablir totalement la fonction masticatoire, offre un aspect esthétique naturel, et évite la réduction osseuse et la récession de la mâchoire en préservant l’os maxillaire voisin. En revanche, son nettoyage est laborieux, avec l’usage d’un outillage d’hygiène dentaire spécifique (fil dentaire pour implant, solution de détartrage et de rinçage, brosse à implant, brossette interdentaire…). Enfin, en cas de détérioration d’une des couronnes en porcelaine du bridge, il faut changer l’ensemble du bridge.

La prothèse dentaire sur implant

Lorsqu’un patient nécessite une réhabilitation dentaire complète, différentes prothèses dentaires vissées sur implant sont à la disposition du dentiste. Ces prothèses implantaires, complètes ou partielles, fixes on amovibles, offrent une solution pérenne et confortable aux patients souffrant d’édentement complet, chaque année plus nombreux dans le monde à cause de l’augmentation de l’espérance de vie : l’

Lorsqu’un patient nécessite une réhabilitation dentaire complète, différentes prothèses dentaires vissées sur implant sont à la disposition du dentiste. Ces prothèses implantaires, complètes ou partielles, fixes on amovibles, offrent une solution pérenne et confortable aux patients souffrant d’édentement complet, chaque année plus nombreux dans le monde à cause de l’augmentation de l’espérance de vie : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) prévoit une proportion de 15% d’édentés parmi la population mondiale d’ici 2030. Chaque type de prothèse s’adapte aux diverses situations, et permet de retrouver le sourire et la force et le confort de mastication équivalentes à des dents naturelles. 

vue 3D d’une prothèse stabilisée sur implant

Prothèse stabilisée sur implant

La prothèse stabilisée désigne une prothèse dentaire amovible, se fixant sur deux à quatre implants dentaires. Elle vise avant tout les patients édentés, déjà habitués aux appareils amovibles, mais ne souhaitant plus de solution collée, avec un faux-palais supérieur gênant pour l’élocution et pour sentir le goût des aliments. La prothèse dentaire stabilisée est mieux fixée et offre un confort de mastication supérieur au dentier classique. Une solution semi-mobile, qui se retire tous les soirs pour le nettoyage, dont les boutons de clipsage doivent être généralement changés tous les deux ans. De plus, sa fabrication en résine lui offre une durée de vie limitée à environ 10 ans.

Vue 3D d’une prothèse transvissée sur implant

Prothèse transvissée sur implants

Définies sous le nom de Prothèse Amovible Complète Supra-Implantaire (PACSI) mandibulaire, les prothèses implantaires transvissées offrent, depuis une quinzaine d’années, une alternative intéressante aux prothèses conventionnelles pour les patients édentés nécessitant un traitement complet. Les PACSI, portées par deux, quatre ou six implants, offrent plus de confort, sont plus économiques, plus faciles à entretenir et sont relativement simples à réaliser. Une technique parfaitement adaptée aux patients relativement âgés. Inconvénients : elle nécessite un entretien rigoureux, notamment de la fausse gencive, et sa fabrication en résine lui offre une durée de vie limitée à une dizaine d’années.

vue 3D d’un All-on-6

Les All-On

Les prothèses dentaires “All-On” sont des prothèses fixes, assemblant 10 à 14 dents artificielles par mâchoire et montées sur quatre (All-On 4), six (All-On 6) voire 8 (All-On-8) implants dentaires. Destinées aux patients totalement édentés, ces implants offrent un processus de pose simplifié et permettent de poser une dentition artificielle plus coûteuse, mais plus durable et plus facile à entretenir que des dentiers conventionnels. Leur confort de mastication est maximal, et l’effet esthétique permet de retrouver un sourire magnifique.

En fonction des besoins du patient, plusieurs types de prothèses de bridges transvissées sur quatre ou six implants sont disponibles. Ils consistent à implanter quatre à six implants en titane, répartis à intervalles réguliers dans la mâchoire, pour une poussée de mastication équilibrée sur l’ensemble de la prothèse. Un arc prothétique, constitué d’une fausse gencive sur lequel sont montés dix à quatorze dents en céramique ou porcelaine, se fixe sur les implants avec quatre ou six vis en titane. Ainsi le patient peut retrouver une mastication totale, ainsi qu’un sourire naturel et esthétique. Les implants All-On 6 sont plus souvent prescrits aux patients édentés mais disposant d’une bonne base osseuse, s’intégrant totalement à la dentition sans avoir recours à un dentier partiel. Les All-On 4 ont la particularité de pouvoir être implantés sur une masse osseuse réduite : l’implant du fond vient en effet s’ancrer en biais dans l’os, lorsque celui-ci est trop dégradé pour pouvoir recevoir six implants. Ils permettent ainsi aux patients de retrouver une bonne fonction masticatoire, dans un délai plus court et sans avoir recours à une greffe osseuse. En revanche, le All-On 4 impose de porter un demi-dentier. Enfin, le All-On-4 est déconseillé, par certains experts, considéré comme moins solide et moins durable que le All-On-6.

Le prix des implants dentaires

Les implants dentaires représentent une grande partie d’une opération d’implantologie dentaire : le titane est un métal précieux, et son usinage tient de l’ingénierie de haute précision. En France, en Suisse ou en Belgique, un seul implant coûte entre 1200 et 4500 euros, selon les marques et les marges réalisées par la clinique dentaire.

Le prix d’un implant dentaire

Le remboursement par la sécurité sociale

Classée “hors nomenclature” par les systèmes d’assurance maladie, l’implantologie dentaire n’est pas prise en charge dans les pays européens. En France, seules les prothèses fixées sur l’implant sont remboursées à 70 % du tarif de base de la Sécurité sociale, fixé entre 64,50 € et 107,50 € suivant les cas. Soit à peine plus de 15% du prix total d’un ensemble implant/prothèse.

Les prix trop élevés et le remboursement insuffisant du secteur ont incité les autorités sanitaires, en France, à rembourser intégralement certaines prothèses dentaires. Depuis cette date, près de la moitié des prothèses dentaires sont intégralement remboursées par l’Assurance maladie et les mutuelles, à condition que les patients soient couverts par une assurance complémentaire.

Sur les dents visibles, les patients bénéficient d’un remboursement intégral des couronnes céramo-métalliques. C’est aussi le cas pour les prothèses amovibles (dentiers) depuis le 1er janvier 2021. En revanche, l’implant dentaire n’est toujours pas remboursé. Ce qui incite nombre de patients à se tourner vers le tourisme médical pour faire réaliser leurs soins à l’étranger.

Le remboursement par les mutuelles

Les assurances mutuelles personnelles peuvent généralement rembourser le reste à charge des prothèses placées sur les implants. En revanche, l’implant demeure relativement peu couvert, avec un plafond de remboursement de 350 à 500 Euros par an, selon la compagnie d’assurance et le type de contrat souscrit. Lorsqu’une opération comporte le placement de plusieurs implants, la part de remboursement des mutuelles devient insignifiante.

Faire poser ses implant dentaires à l’étranger pour payer moins cher

Depuis une vingtaine d’années, rebutés par les prix pratiqués dans leur pays d’origine, nombre de patients choisissent de partir à l’étranger pour faire poser leurs implants. La Hongrie, l’Espagne et le Portugal ont longtemps été populaires pour le tourisme dentaire, proposant des tarifs de 30 à 50% inférieurs et un accès aérien facilité par le développement des compagnies aériennes low-cost. Budapest, capitale de la Hongrie, demeure une valeur sûre, par son expérience dans le domaine médico-dentaire, au professionnalisme de ses praticiens doublée d’infrastructures médicales à la pointe du progrès. La Thaïlande est aussi une destination possible, avec des tarifs très abordables, mais c’est bien plus loin. La Turquie, et Istanbul en particulier, est devenue en une dizaine d’années la destination offrant le meilleur rapport qualité/prix pour le tourisme dentaire, grâce à l’expérience de ses chirurgiens, l’excellence des soins prodigués et des services médicaux de ses cliniques spécialisées, la pose d’implants dentaires en Turquie permet une économie de 60 à 80% par rapport à la France, la Belgique ou la Suisse.

A 3h de vol de la France, Istanbul plaide aussi pour la qualité de ses infrastructures touristiques et l’accueil chaleureux de ses habitants, offrant un cadre idéal pour ses soins. Le professionnalisme et la réputation internationale de ses chirurgiens dentistes et implantologues, la qualité des infrastructures médicales, la rigueur de ses protocoles d’hygiène et l’utilisation des dernières techniques de pointe à des prix abordables, permettent d’envisager la pose d’implant et de prothèses dentaires en toute confiance. Certes, il faut y envisager 2 séjours d’une semaine environ, espacés de deux à trois mois, mais l’économie réalisée, de 60 à 80%, permet de couvrir largement les frais de voyage et de séjour.

Grâce à des agences de tourisme médical telles que Body Expert, qui proposent un accompagnement personnalisé, avec une assistante dédiée parlant votre langue, tout devient plus facile pour refaire vos dents, de la prise de rendez-vous au suivi post-opératoire, en passant par le choix des meilleurs implantologues et les transferts en voiture particulière. Résultat : des taux de satisfaction très élevés et des sourires retrouvés.

Tableau comparatif global des prix des implants dentaires par gamme et par pays

Prix unitaire des implants simples avec couronne emax

France Belgique Suisse Turquie Hongrie Espagne
Haut de gamme*** 3500€ 3200€ 4500€ 850€ 1520€ 1900€
Milieu de gamme ** 2200€ 2700€ 2700€ 675€ 1080€ 1350€
Entrée de gamme* 1300€ 1200€ 1800€ 530€ 980€ 1200€

A noter : ce comparatif est réalisé sur une gamme d’implant Straumann concernant la Turquie (marque recommandé par Body Expert) versus une gamme équivalente mais avec d’autres marques pour les autres pays. Veuillez faire attention aux marques et modèles proposés par d’autres prestataires que Body Expert, les prix peuvent être plus bas mais la qualité moindre.

Pour une mâchoire complète avec des All-on-6

France Belgique Suisse Turquie Hongrie Espagne
Haut de gamme*** 24500€ 22000€ 31000€ 6000€ 10500€ 13300€
Milieu de gamme ** 16500€ 20000€ 20000€ 5000€ 8000€ 10000€
Entrée de gamme* 10400€ 9500€ 14400€ 4150€ 7800€ 9500€

A noter : ce comparatif est réalisé sur un all-on-6 constitué de 6 implants de la gamme Straumann et 12 couronnes Emax par mâchoire. Veuillez faire attention aux marques et modèles proposés par d’autres prestataires que Body Expert, les prix peuvent être plus bas mais la qualité moindre.

* l’entrée de gamme est le modèle Néodent de chez Straumann chez Body Expert
** le milieu de gamme est le modèle Medentika de chez Straumann chez Body Expert
*** le haut de gamme de gamme est le modèle Straumann de chez Straumann chez Body Expert

Le type de prothèse qui coiffe les implants chez Body Expert est une couronne 100% zircone pour une résistance maximum et une finition Emax à la main de 7 couches pour un rendu esthétique naturel.

 

Les étapes de la pose d’un implant dentaire

Entre la phase pré-thérapeutique, les éventuelles interventions chirurgicales pré-implantaires, la pose des vis implantaires, la cicatrisation puis la pose définitive des prothèses dentaires, la pose d’implants dentaires nécessite plusieurs étapes, répartis sur une durée de deux mois minimum, voire six mois dans certains cas.

Théoriquement, tout chirurgien-dentiste est habilité à poser un implant dentaire. Certains sont spécialistes en implantologie, appelés stomatologues et qualifiés en chirurgie maxillo-facial ou dento-alvéolaires. Ils maîtrisent les protocoles les plus récents en implantologie, et savent réaliser des interventions osseuses si nécessaire, comme une greffe osseuse ou un sinus-lift. Formation, connaissance des dernières technologies disponibles et expérience sont à privilégier pour choisir son implantologue.

Ces différentes étapes ne sont pas incompatibles avec le choix du tourisme dentaire : le premier rendez-vous, l’extraction des dents et l’implantation peuvent être réalisées au cours d’un premier séjour de trois ou quatre jours, en incluant d’éventuels soins complémentaires (greffe d’os, sinus lift…). Un second séjour d’une durée équivalente, deux à six mois plus tard, permettra de placer les couronnes ou bridges sur les implants, avec un traitement gummy smile éventuel pour aligner parfaitement les gencives et les nouvelles dents.

L’examen préliminaire

Durant cette phase pré-thérapeutique, un entretien évaluant la motivation, les attentes et les besoins du patient, ainsi qu’une radiographie panoramique et d’éventuels examens médicaux complémentaires si nécessaire, permettra au chirurgien d’étudier la faisabilité de poser un ou plusieurs implants prothétique et d’établir un premier diagnostic, un devis et un calendrier déterminant les différentes étapes du traitement.

Au cours de ce rendez-vous, le chirurgien doit se plier à une obligation d’information de son patient, sur tous les traitements thérapeutiques possibles, leurs avantages et inconvénients, les risques et les garanties, afin d’obtenir son consentement éclairé : les implants dentaires ne sont qu’une des solutions prothétiques disponibles, notamment pour les patients complètement ou partiellement édentés.

Une radio de la dentition d’un patient

Pendant cet examen préliminaire, le chirurgien va aussi identifier la nécessité éventuelle de traitements pré-prothétiques précédant l’implantologie, pour une mise en condition parodontale optimale : greffe osseuse pour accroître le niveau osseux dans lequel seront insérés les implants, ostéotomie ou sinus lift (soulèvement du sinus), corrections des tissus gingivaux pour une meilleure intégration fonctionnelle et esthétique de la prothèse portée par l’implant, extraction de dents terminales ou soins des lésions carieuses…

En cas de malocclusion dentaire, Le chirurgien peut aussi prévenir son patient de la nécessité de suivre un traitement orthodontique, avec port de bagues ou de système Invisalign®, pour que sa dentition et son occlusion soient parfaitement alignées et aptes à recevoir l’implant dentaire. Pour éviter un traitement orthodontique long, le patient peut opter pour une prothèse dentaire montée sur implants, qui corrigera la totalité de sa dentition. Une solution plus rapide, plus confortable, mais irréversible.

La greffe osseuse si nécessaire

Lorsque le patient souffre d’édentement, et que celui-ci a trop longtemps été négligé, l’absence de stimulation masticatoire favorise une résorption osseuse irréversible de la masse osseuse des maxillaires. L’implantologue doit combler ce manque osseux en procédant à une greffe osseuse. Cette perte de densité osseuse peut aussi avoir été causée par un accident, une maladie parodontale ou génétique entraînant une perte de dents. Le tabagisme et une mauvaise hygiène alimentaire sont aussi des facteurs aggravants. Les implants courts permettent, dans certains cas, d’éviter une greffe osseuse.

Plusieurs types de greffons permettent au chirurgien de réaliser la greffe : la greffe autogène (provenant d’un os du patient), allogène (provenant de l’os d’un donneur), xénogène (provenant d’un animal) ou les greffes synthétiques. Réalisée sous anesthésie locale, l’intervention suit une procédure différente selon le type de greffon. Généralement, le chirurgien va écarter les tissus mous, découper l’os à greffer et placer les greffons sur la zone déterminée selon le positionnement futur de l’implant.

La greffe peut être réalisée en même temps qu’une pose d’implants, comme elle peut être prescrite quelques semaines en amont de l’implantologie.

Le sinus lift si nécessaire

La greffe des sinus, appelée aussi sinus lift ou soulèvement des sinus, est une opération visant à combler le manque osseux au niveau du sinus, pour créer une meilleure masse osseuse permettant la pose d’implants. Cette procédure chirurgicale consiste à élever la membrane inférieure, entre le nez et la bouche, qui tapisse le sinus maxillaire, pour réaliser une greffe osseuse dans le sinus maxillaire, verticalement et horizontalement, pour ensuite y poser l’implant, au niveau des racines des dents prémolaires et/ou des molaires. La pose d’implants zygomatiques peut, dans certains cas, éviter une greffe des sinus.

La pose de l’implant

La pose d‘un implant dentaire est réalisée sous anesthésie locale en cabinet dentaire ou en clinique, ou sous anesthésie générale dans de très rares cas. Elle s’effectue après la réalisation d’une ou plusieurs radios, et l’usinage des implants adaptés au patient. L’extraction des dents anciennes et la pose des implants peuvent être réalisées au cours du même rendez-vous. La gencive est incisée pour décoller un lambeau gingival, puis un forage de 2 – 3mm de large et 8-12mm de profondeur est réalisé pour recevoir l’implant, vissé dans l’os. L’implant est posé en 5 à 15 minutes, puis la gencive est suturée par du fil résorbable. L’implant est couvert par un bouchon de cicatrisation vissé sur l’implant.

matériel de pose d’un implant dentaire

La cicatrisation

Suit la phase d’ostéo-intégration de l’implant dentaire, de deux mois environ (jusqu’à 6 mois dans de rares cas), permettant à la gencive de cicatriser et à la racine artificielle de réussir son intégration osseuse. Pendant cette période, une prothèse temporaire peut être posée afin d’assurer un confort de mastication et d’élocution correct au patient. Il s’agit, durant cette période, de respecter formellement les règles d’hygiène et le régime alimentaire préconisées par le stomatologue, pour ne pas compromettre la bonne ostéointégration de l’implant et la bonne cicatrisation de la gencive.

Vue de près d’un implant dentaire

La réalisation des prothèses dentaires sur implant

La dernière phase de l’implantologie consiste à réaliser sur-mesure la prothèse dentaire : couronne, bridge ou All-On, qui viendra se fixer sur l’implant. Un pilier, ou faux moignon, aidera à créer une empreinte de la dent artificielle et à l’adapter à ses voisines, le plus naturellement possible par sa couleur, sa forme et sa taille. En cas d’inconfort du patient, la couronne peut facilement être retirée de la partie supérieure de l’implant, et réusinée pour un confort optimal de mastication et d’intégration dentaire.

Quelles consignes à respecter après la pose d’implants dentaires ?

Pour favoriser une guérison rapide et douce, il s’agit d’adopter une stricte observance des règles et des prescriptions du chirurgien. L’intervention terminée, porter une poche de glace autour de la zone d’implantation pendant une vingtaine de minutes. Il est préférable de rester au repos durant les trois jours après l’opération, et de limiter les activités physiques. Tabac et alcool, qui auront été proscrits une semaine avant l’intervention, resteront à éviter durant plusieurs semaines, pour ne pas compromettre une bonne circulation sanguine, essentielle à une bonne cicatrisation et ostéo-intégration.

Enflures et ecchymoses

Dans les jours qui suivent, éviter de rincer ou de cracher, de boire avec une paille ou de perturber la plaie ou le pilier de cicatrisation en métal dépassant du tissu gingival. Saignement et rougeur sont normaux durant les premières 24h. S’ils persistent, contacter l’équipe chirurgicale. L’apparition d’ecchymoses sur le visage, deux ou trois jours après l’intervention, est une réaction post-opératoire fréquente, qui se résorbe après une à deux semaines, favorisée par la pose d’une compresse humide et fraîche.

De même l’apparition, un ou deux jours suivant l’opération, d’enflure des zones maxillaires, est une réaction normale : poser une pochette de glace au-dessus de la zone enflée durant une vingtaine de minutes aide à dégonfler, de même que dormir avec la tête surélevée au cours de deux premières nuits.

le régime alimentaire à adopter après la pose d’implants dentaires

Régime alimentaire

Coté alimentation, suivre le protocole alimentaire prescrit par votre chirurgien : éviter les aliments acides (tomates, agrumes) tant que la gencive n’est pas bien cicatrisée (10 à 15 jours), boire des liquides avec abondance (jus de légumes, smoothies, yaourt liquide, soupes…), le tout à température tiède. Eviter de manger épicé, privilégier les aliments mous au cours des premières semaines, avant de revenir au régime alimentaire habituel.

Hygiène buccale

L’hygiène buccale est essentielle à une bonne convalescence. Pour le premier soir et le lendemain, un rince-bouche sera prescrit par votre dentiste. Rincer la bouche avec de l’eau salée tiède plusieurs fois par jour, surtout après manger. Le retour au brossage de la zone opérée se fera de manière graduelle et modérée. Les éventuelles prothèses provisoires ne pourront être portées qu’après plusieurs jours, selon les indications du chirurgien. Certains chirurgiens préfèrent éviter les prothèses provisoires, pour garantir une meilleure cicatrisation.

Comment bien entretenir ses implants dentaires ?

Une excellente hygiène dentaire est indispensable à la bonne conversation des implants dentaires et de leurs prothèses, avec utilisation des brosses interproximales et du fil dentaire prescrits par le cabinet dentaire. Une dentition artificielle de qualité peut être conservée au minimum 10 à 30 ans pour les couronnes, bridges et facettes, et au-delà de 30 ans pour les implants eux-mêmes. Evitez l’utilisation régulière de matières abrasives : rince-bouche avec alcool, dentifrice contenant du bicarbonate de soude… Privilégiez un brossage doux et des produits d’entretien naturels et adaptés (aloé vera, myrte…). L’excès de tabac et de café ou thé est déconseillé, car il brunit les dents.

l’hygiène buccodentaire, essentielle après la pose d’implants dentaires

Quelles sont les complications probables ?

Des complications sont très rares mais possibles, comme pour tout acte chirurgical, et doivent pouvoir être évitées lors de l’entretien médical préliminaire. Risques anesthésiques, risques de rejet d’implant, risques d’hémorragies, lésions nerveuses ou du sinus maxillaire, ou encore infections ou abcès, peuvent compter parmi les complications post-opératoires.

Les rares cas de rejets

La principale cause d’échec implantaire est l’infection, qui peut être causée par une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou le tabagisme, entraînant une inflammation de la gencive appelée mucosite. Si l’infection n’est pas immédiatement traitée, elle peut atteindre l’os, entraîner une péri-implantite et peut provoquer une perte osseuse pouvant engendrer un rejet de l’implant dentaire. Un traitement osseux et une nouvelle intervention sont possibles.

Dans de rares cas (2 à 5%), l’implant dentaire en titane peut provoquer une allergie. Un échec implantaire qui peut être résolu par le remplacement de l’implant en titane par un implant en zircone, autre matériau biocompatible, qui ne sera pas rejeté par l’organisme.

Un défaut de régénération des cellules osseuses autour de l’implant, pour des raisons physiologiques, mécaniques ou bactériennes, peut aussi arriver. En cas d’erreur technique, d’un mauvais calcul ou d’un placement trop proche du nerf dentaire, des douleurs accrues ou une insensibilité peuvent survenir. Dans ce cas, l’implantologue doit procéder au retrait de l’implant et envisager une nouvelle pose.

Autre cause possible, mais très rare, d’un rejet d’implant : le titane partiellement abîmé ou fracturé, à cause d’un défaut de fabrication, un serrage trop fort de la vis implantaire ou de bruxisme du patient.

une personnes souffrant de douleurs dentaire, suite à la pose d’implants dentaires

Les douleurs liés aux implants dentaires

Si vous oubliez votre implant et vos prothèses, tout va bien : l’intégration se déroule parfaitement. En revanche, des douleurs inhabituelles peuvent survenir : elles sont la première manifestation d’une complication éventuelle. Suppuration ou saignements spontanés, après le brossage ou pendant la mastication, gencive douloureuse, enflammée et rétractée, perte osseuse, implant et prothèse qui bouge, problèmes de mastication… Dans ce cas, prenez contact avec votre chirurgien-dentiste dans les meilleurs délais.

855 vues

0 commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *