Be Called Back
?
Retour aux articles
01-Guide-all-on-4 5 juillet 2023

All-on-4

Lecture : 8 min. par Antoine Bodyexpert.online

Pour les patients souffrant d’une dentition fortement dégradée, sur la mâchoire inférieure et/ou supérieure, ou d’un édentement complet, refaire ses dents est une nécessité absolue. La pose d’une solution prothétique dentaire complète permet de retrouver le plaisir de sourire à pleines dents, de mastiquer sans contraintes et de stopper net les risques d’une dégradation osseuse du visage et de son état de santé général.

Solution souvent préconisée par les chirurgiens-dentistes, notamment pour les patients ne disposant pas d’une masse osseuse importante : la pose d’une prothèse fixée sur implants dentaires en titane dans l’os maxillaire, avec une dentition artificielle ancrée sur un arc prothétique dentaire complet en céramique. Ces prothèses dentaires fixes soutenant 10 à 14 dents artificielles par mâchoire, sont appelées “All On” et déclinées en All-On 4, All-On 6, ou All-On 8, selon le nombre d’implants dentaires associés. Le système offre une solution bien plus durable, plus confortable et plus facile à entretenir que les dentiers classiques, ainsi qu’un confort de mastication et un rendu esthétique naturel optimaux. Selon son diagnostic ainsi que les préférences et le budget du patient, le chirurgien-dentiste préconisera le traitement All-On le mieux adapté.

Le traitement All-On 4, c’est quoi ?

Le traitement All-On 4 est une prothèse dentaire permanente venant remplacer toute une rangée de dents, en haut ou en bas de la mâchoire. Elle est constituée d’un bridge porté sur un arc prothétique complet qui vient se fixer sur 4 implants chirurgicalement implantés dans l’os maxillaire du patient. En haut, deux implants sont ainsi placés dans la partie avant de l’os maxillaire, et deux autres sont implantés au fond avec un angle évitant les cavités du sinus. Pour une pose sur la mâchoire inférieure (mandibule), les deux implants postérieurs vont être placés dans un angle évitant le canal alvéolaire inférieur. L’arc prothétique, constitué de fausses gencives en résine et de dents en céramique ou en porcelaine, vient compléter le dispositif.

À qui convient le système All-On 4 ?

Ce dentier fixe convient aux patients partiellement ou complètement édentés, ou accusant une détérioration avancée de nombreuses dents, et dont la masse osseuse n’est pas suffisante pour envisager la pose d’implants conventionnels orientés verticalement. Il peut, dans le même temps, corriger l’alignement des dents (défauts d’occlusion), rendant au bas du visage des proportions plus harmonieuses.

Comment fonctionne la prothèse dentaire All-on-4 ?

Contrairement à un dentier, la prothèse dentaire fixe All-On 4 ne recourt pas à du matériel adhésif, ne bouge pas, ne doit pas être retirée pour son nettoyage et ne se dégrade pas avec le temps. C’est une solution d’implantologie “soft”, qui limite le nombre d’implants posés par mâchoire. Conjointement, il empêche la détérioration progressive des os de la mâchoire, survenant lorsque les racines dentaires, naturelles ou artificielles sont absentes. En plus d’un aspect esthétique naturel, permettant au patient de retrouver un vrai sourire, les implants dentaires ALL-on-6 permettent aussi une mastication efficace et durable. Enfin, si le patient accuse un problème gingival, celui-ci pourra être résolu avant l’opération, en choisissant un traitement de sourire gingival, appelé Gummy Smile.

Avantages et inconvénients des implants dentaires All-on-4

Les avantages

  • Au contraire d’un dentier, le traitement All-On est fixe. Il est bien plus confortable, durable et esthétique qu’une prothèse amovible.
  • Le système All-On 4 s’adapte aux patients disposant d’une faible masse osseuse, sans nécessiter une greffe osseuse.
  • La fixation de la prothèse dentaire s’effectue dans l’os, prévenant une dégradation osseuse en cas d’absence de racine dentaire naturelle ou artificielle.
  • Un bridge sur implants All-On 4 peut durer plus de 20 ans, à condition de suivre une hygiène dentaire irréprochable, de ne pas fumer et de faire un check-up et un détartrage une fois par an chez son dentiste.
  • La solution d’implantologie All-on 4 permet une convalescence plus rapide et moins contraignante, le nombre d’implants étant limité.
  • La création d’un bridge surmonté d’une fausse gencive ne nécessite pas de chirurgie pré-implantaire comme le Sinus Lift.

Les inconvénients

  • Une qualité, durabilité et solidité moindre que le All-On 6, dont la différence de prix n’est pas si élevée, lorsque l’on choisit de réaliser l’opération en Turquie, avec Body Expert.
  • La durée de la convalescence, par rapport à la pose d’un dentier amovible : il faut attendre entre trois et six mois après la pose des implants, pour retrouver une alimentation tout à fait normale.
  • Le prix et le taux de remboursement : plus cher que les dentiers amovibles, l’implantologie est aussi bien moins couverte par la Sécurité Sociale, les prothèses amovibles pouvant être, dans de nombreux cas, prises en charge à 100% par l’Assurance Maladie et les mutuelles. Raison de plus pour choisir le tourisme médical pour l’implantologie dentaire.

Les étapes du traitement implantaire All-on-4

La prothèse dentaire fixe All-On 4 peut être réalisée en deux séances espacées de 2 à 6 mois, pour que l’intégration osseuse des implants et la cicatrisation des gencives soient optimales. Pendant ce délai, le patient va porter une prothèse provisoire adaptée.

Au cours du second rendez-vous, le dentiste insérera dans les implants l’arc prothétique surmonté des fausses dents, dont la teinte aura auparavant été choisie en concertation avec le patient. Cette seconde séance dure moins d’une heure.

1- Placement des quatre implants

La première étape du montage d’un All-On 4 consiste à préparer le placement les six implants dentaires, avec un traitement de surface (sablage et attaque acide), pour aider l’ostéo-intégration. Une radio constate l’état osseux et par guidage chirurgical numérique, l’implantologue va choisir six différents points d’ancrage, stratégiquement placés pour assurer la meilleure solidité et stabilité de l’arc prothétique, en évitant les nerfs maxillaires. Il va ensuite inciser les gencives, forer l’os et y insérer les implants en titane, qui seront recouverts d’un capuchon de rétablissement, aidant les vis à s’intégrer dans leur environnement osseux et gingival. La première séance, consacrée à la mise en place des implants, peut durer entre 1h et 3h, chaque implant nécessitant une chirurgie de 15 à 30 minutes. L’opération est, dans 80% des cas, réalisée sous anesthésie locale. Mais selon la sensibilité du patient et son confort, le chirurgien-dentiste peut recourir à une sédation modérée ou une anesthésie générale. Dans ce cas, il peut être nécessaire de séjourner 1 nuit à la clinique dentaire. La plupart des patients peuvent sans souci retourner à leur rythme de vie normal dès le lendemain de cette première opération.

2- Création d’une prothèse provisoire

Durant la même séance, une image 3D de la mâchoire traitée permettra au chirurgien-dentiste de fabriquer une prothèse portant un ensemble de dents temporaires, qui sera porté pendant au moins deux mois, le temps que les implants s’intègrent au mieux à l’os et que la cicatrisation de la gencive soit optimale. Ainsi le patient ne demeurera pas édenté pendant cette période.

3- Implantation définitive de la prothèse

Après 2 à 6 mois, une fois que les implants sont parfaitement intégrés et la cicatrisation réussie, et que le type de dents et leur teinte auront été choisies avec le patient, le deuxième rendez-vous sera consacré à l’intégration de la prothèse définitive, réalisée sur-mesure par le prothésiste d’après les images 3-D.

Soins et récupération après la pose d’implants All-on-4

Qu’on se le dise : une hygiène buccale déplorable compromet considérablement, à long terme, le succès de l’implantologie et des prothèses dentaires. Suivez scrupuleusement les recommandations de votre chirurgien-dentiste, et consultez à la moindre inflammation ou douleur post-opératoire. Il est aussi impératif d’arrêter le tabac, qui compromet l’ostéointégration, la cicatrisation des gencives et la teinte blanche de vos nouvelles dents.

Soins postopératoires

On peut reprendre son rythme de vie et retourner au travail dès le lendemain du placement des implants, mais une journée de repos post-opératoire est recommandée, surtout en cas d’anesthésie générale. Inconfort et légères douleurs dans la mâchoire peuvent survenir, comme lors de toute chirurgie buccale. Le chirurgien-dentiste peut prescrire des anti-douleurs et anti-inflammatoires, ainsi qu’un antibiotique pour prévenir toute infection. Un bain de bouche antibactérien peut être aussi prescrit durant la semaine après l’intervention. Un oedème sur la zone opérée peut survenir, ainsi que des ecchymoses douloureuses, qui disparaissent au bout de quelques jours. Le cas échéant, une consultation chez le dentiste peut être nécessaire. Certains signes avant-coureurs permettent de déceler un éventuel rejet d’implant dentaire : absence de sensations lors du brossage ou pendant la mastication, présence d’os autour de l’implant (visible sur radiographie), absence de mobilité… Des cas cependant très rares : le taux de succès post-opératoire du All-On 4 approcherait 98%, avec 2% d’échec notamment dû à un rejet de l’implant par l’os de la mâchoire.

Que manger après la pose d’implants ?

N’en déplaise aux patients gourmands, il est fortement recommandé de suivre les conseils alimentaires de votre dentiste après la pose d’un ALL-on-6, afin de ne pas perturber la cicatrisation et d’éviter les enflures et saignements. L’occasion de faire un régime ! Ce n’est qu’après 3 à 6 mois que le patient peut se permettre de tout croquer et mâcher.

  • 1 à 15 jours : aliments liquides ou en purée : soupes, smoothies, purées, yaourts, compotes, soufflés pour les gourmets, à condition que tout soit ni trop chaud, ni trop froid…
  • 15 à 30 jours : les aliments mous sont autorisés, tels les pâtes, le riz, les céréales, les œufs, le poisson, les légumes et les fruits mous coupés finement, toujours à température moyenne.
  • 30 à 60 jours : les viandes tendres et les légumes bien cuits font leur retour, et l’on se retrouve à se mijoter de bons petits plats au four…
  • 60 jours et au-delà : la mastication peut reprendre à un rythme modéré, et les contraintes alimentaires ne sont plus nécessaires, sans pour autant reprendre tout de suite les aliments trop durs !

Suivi et ajustements : comment vivre avec un All-On 4?

Porter une prothèse dentaire fixe ne signifie pas la fin des visites chez le dentiste, surtout si vous souhaitez la conserver toute votre vie. Le tartre peut se déposer sur les prothèses dentaires et sous les bridges, et un nettoyage annuel permet d’éviter des soucis d’inflammation ou de mauvaise haleine, et d’accroître leur longévité. Évitez de fumer, évitez les sodas sucrés, adoptez une bonne hygiène de vie et alimentaire, brossez-vous les dents après chaque repas, surtout après le café et le thé, pour éviter que les dents ne jaunissent. Pour les bridges et les barres sur implants, les piliers et la structure métallique doivent être soigneusement nettoyés avec du fil dentaire et une brossette interdentaire.

All-On-4 vs All-On-6 : comment choisir ?

Le système orthodontique All-On supporte un bridge fixe, soit avec six implants équitablement répartis le long de la mâchoire, soit avec quatre implants, dont l’implant du fond est ancré en biais dans l’os, lorsque celui-ci est trop dégradé pour accueillir six implants. Les patients accusant une perte substantielle de leurs dents, en haut ou en bas, se font généralement prescrire un implant All-On 6, pour une meilleure distribution de la mastication, ainsi qu’une implantation plus stable et plus solide que le All-On 4. Selon la condition osseuse du patient, il se verra prescrire l’une ou l’autre des solutions. Une greffe osseuse et/ou un sinus-lift peut être prescrite pour un All-On 6, pas forcément pour un All-On 4. Cette greffe, permettant de renforcer l’os sur lequel se fixent les implants, est réalisée en matériau de synthèse bio-compatible.

Le All-on-4 en Turquie : pourquoi y aller ?

La pose de couronnes ou de bridge sans implant, ou les prothèses dentaires amovibles de type dentier, sont généralement remboursées par l’Assurance Maladie, partiellement ou totalement selon les cas, et leurs tarifs sont accessibles au plus grand nombre. En revanche, lorsqu’il s’agit de poser une prothèse dentaire fixe sur implants de type All-On, le tourisme dentaire à l’étranger est une alternative très intéressante, permettant de réaliser une économie de 40 à 80%, selon les pays choisis. Selon les données du CNSE (Centre National des soins à l’étranger), plus de 30 000 Français partent chaque année à l’étranger pour se faire refaire leurs dents. Et chaque année, ce chiffre croît de 15%. Destinations les plus cotées auprès des patients européens : la Hongrie, la Turquie, l’Espagne…

Istanbul, capitale économique et culturelle de la Turquie, offre une réputation d’excellence pour le voyage dentaire. Le professionnalisme, l’expérience et la réputation de ses chirurgiens dentistes, implantologues et prothésistes dentaires, la qualité des cliniques dentaires et l’utilisation des dernières technologies disponibles, permettent d’envisager la pose de prothèse dentaire en toute sérénité. Sans compter la qualité des infrastructures touristiques et l’accueil particulièrement chaleureux de ses habitants.

De plus, les risques sont limités : la présence constante à vos côtés d’une traductrice accompagnatrice, la qualité des installations médicales et la rigueur des conditions d’hygiène mettent le patient dans les meilleures dispositions. Pour la pose de prothèses fixes implantées, deux séjours de 3 jours, espacés de deux mois minimum, sont nécessaires, mais la différence de tarifs, et le rapport qualité/prix est tel, que le déplacement demeure rentable, même en incluant les billets d’avion, les frais de séjour et l’hôtel 4 ou 5 étoiles. En cas de litige, le droit du pays prévaut : assurez vous bien que la clinique dentaire offre toutes les garanties nécessaires, avec la prise en charge intégrale des frais en cas de souci post-opératoire. Ce qui est le cas pour toutes les cliniques dentaires partenaires de Body Expert.

Surtout, le rapport qualité/prix proposé par Body Expert et ses cliniques dentaires partenaires est imbattable. Les meilleurs matériaux sont privilégiés, comme les vis en titane Straumann pour l’implantologie ou les facettes en céramique Emax, offrant les meilleures garanties de qualité et de longévité. 

Prix comparatif pour une mâchoire complète avec All-On 4

France Belgique Suisse Turquie Hongrie Espagne
Haut de gamme*** 22000€ 20000€ 30000€ 5000€ 9500€ 12000€
Milieu de gamme ** 14500€ 16000€ 18000€ 4000€ 7000€ 8000€
Entrée de gamme* 8400€ 8500€ 12400€ 3150€ 6800€ 7500€

A noter : ce comparatif est réalisé sur un All-On 4 constitué de 4 implants de la gamme Straumann et 12 couronnes Emax par mâchoire. Attention aux marques et modèles proposés par d’autres prestataires que Body Expert, les prix peuvent être plus bas mais de qualité moindre.

* l’entrée de gamme est le modèle Néodent de chez Straumann chez Body Expert
** le milieu de gamme est le modèle Medentika de chez Straumann chez Body Expert
*** le haut de gamme de gamme est le modèle Straumann de chez Straumann chez Body Expert

3235 vues

0 commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *