Retour aux articles
01-Guide-prothèse-dentaire 15 janvier 2023

Prothèses dentaire : notre guide complet

Lecture : 9 min. par Antoine Bodyexpert.online

L’art de la prothèse dentaire continue de progresser grâce aux avancées médicales et technologiques. Des traitements de reconstruction prothétiques adaptés à chaque cas d’édentation partielle ou complète sont disponibles, mais les plus confortables, pratiques et durables – les prothèses fixes sur implant- demeurent chers et sont peu remboursés par l’Assurance Maladie, contrairement aux systèmes de dentiers, moins pratiques et moins esthétiques. Ce guide de la Prothèse Dentaire vous aidera à choisir les solutions à vos soucis dentaires et le bon accompagnement médical au meilleur rapport qualité/prix. Pour retrouver le sourire, pour le reste de votre vie.

De la dent de vache au titane, 3000 ans d’histoire des prothèses dentaires

Depuis l’aube de l’humanité, l’homme a toujours cherché une solution à ses problèmes de santé. A cause d’un stupide accident domestique – un doigt coupé en tentant de faire du feu entre deux silex tranchants, ou d’une sanglante confrontation avec une tribu ennemie, laissant jambe ou bras sur le champ de bataille, l’homme a cherché à remplacer ses pièces manquantes par des dispositifs artificiels. Durant l’Antiquité grecque, Hérodote mentionne l’usage de “prosthesis” (qui signifie “ajouter à” en grec ancien) pour remplacer des mains ou des jambes amputées.

Une dent étant, à priori, plus facile à remplacer qu’un pied, les ancêtres de nos dentistes ont, eux aussi, vite cherché à créer des dents artificielles. La première prothèse dentaire connue serait étrusque, et daterait de 2600 ans : fabriquée à partir d’une dent de vache retaillée et incisée de traits verticaux pour simuler des dents naturelles, elle remplaçait trois incisives supérieures, et était fixée aux dents voisines par un fil d’or. Le patient était certainement un dignitaire de haut rang : ce genre de traitement n’était sans doute pas très courant pour l’époque, comme peut l’être aujourd’hui le tourisme dentaire à Istanbul… Mais il s’agissait, déjà, d’une véritable prouesse médicale. Quant aux Phéniciens, ils savaient créer des “bridges”, en réalisant un pont d’or entre deux dents, fixé avec des ligatures du même alliage.

Autour du 18e siècle, en Europe, les dents artificielles, sculptées d’abord dans de l’os de fémur de bœuf ou dans de l’ivoire, prend son essor grâce à l’usage de porcelaine : les prothèses minérales étaient nées, capables de résister à la corrosivité de la salive. Mais c’est surtout la première guerre mondiale, en 1914-1918, avec ses cohortes de “gueules cassées” revenant des tranchées, qui va faire progresser la chirurgie de reconstruction faciale et dentaire. Plusieurs types de prothèses sont inventées, avec des matériaux nouveaux : prothèse amovible remplaçant une dentition complète, en caoutchouc ou plastique, métal ou céramique, ou prothèse fixe pour des édentations partielles, avec couronnes en porcelaine ou bridges métalliques faisant un “pont” en s’appuyant sur les dents-piliers. Aujourd’hui, c’est l’assistance d’imagerie digitale et l’usinage de haute précision des matériaux précieux biocompatibles – titane, zircone, porcelaine…- qui permettent de résoudre durablement les problèmes d’édentation et de mastication, avec un résultat esthétique formidable.

Pourquoi avoir recours à des prothèses dentaires ?

La prothèse dentaire est une solution médicale permettant aux patients de combler les dents manquantes par un dispositif dentaire artificiel, amovible ou fixe, pour retrouver une mastication confortable, éviter la dégradation osseuse maxillaire et reconstruire un aspect esthétique facial, tous essentiels à la bonne santé du patient.

Les prothèses dentaires sont fabriquées par des prothésistes, travaillant avec le cabinet dentaire prescripteur, qui utilisent les moules et empreintes maxillaires fournie par le chirurgien dentiste pour usiner au micron près des dentitions artificielles, et adapter parfaitement les dents artificielles à la dentition et à l’anatomie faciale du patient.

La prothèse dentaire peut être posée lorsqu’une dent est abîmée, usée ou accidentée, lorsqu’une ou plusieurs dents sont manquantes, ou lorsque, pour des raisons diverses (accident, maladie génétique ou osseuse, mauvaise hygiène buccale…), un patient est partiellement ou complètement édenté. Selon le diagnostic établi et les solutions proposées par le chirurgien dentiste, de nombreux types de prothèse dentaire sont disponibles.

Les prothèses fixes avec implant dentaire et dentition artificielle posée sur All-on-6 en cas d’édentement complet, ou bridges prenant appui sur des dents saines en cas d’édentement partiel, sont de plus en plus répandues, aux dépens des prothèses amovibles, avec bridge partiel ou dentier complet. En céramique ou en métal, les prothèses dentaires fixes ou amovibles varient en fonction des délais de pose, des matériaux utilisés, de leur durabilité et de leur prix. La pose d’une prothèse dentaire de surface peut aussi avoir un but essentiellement esthétique, avec des facettes dentaires ou des couronnes dentaires, fixées sur des dents saines, corrigeant certains chevauchements, espacements mineurs ou dents ébréchées.

Les prothèses dentaires fixes

Grâce aux progrès médicaux réalisés dans le domaine de l’implantologie, les prothèses dentaires fixes sont aujourd’hui plus recommandées que les prothèses dentaires amovibles. Elles sont certes plus chères et plus complexes à installer que des dentiers mobiles, mais bien plus durables, confortables et esthétiques. Enfin, les implants dentaires ont la capacité d’activer, comme une racine naturelle saine, l’os de la mâchoire. Ils nécessitent cependant une hygiène bucco-dentaire impeccable.

Pour une mâchoire complète

En cas d’édentement complet, sur la mâchoire supérieure, la mâchoire inférieure ou les deux, la meilleure solution prothétique consiste à visser des implants en titane dans l’os maxillaire, sur lesquels viendra se fixer un arc prothétique dentaire complet en céramique.

Les prothèses fixes sur implant (All-on-4, All-on-6 ou All-on-8)

Les prothèses dentaires “All-On” fixes soutiennent 10 à 14 dents artificielles par mâchoire, montées sur quatre (All-On 4), six (All-On 6), voire 8 (All-On 8) implants dentaires. Ces bridges complets sur implants, pour patients totalement édentés, offrent un processus de fixation plus confortable, plus durable et plus facile à entretenir que des dentiers classiques. Leur confort de mastication et l’effet esthétique sont maximaux.

Selon le diagnostic du chirurgien, plusieurs types de prothèses de bridges transvissées All-on 4 ou All-on 6 sont proposés au patient. Quatre à six implants en titane sont implantés à intervalles réguliers dans l’os de la mâchoire, offrant une poussée de mastication répartie sur l’ensemble de la prothèse. Un arc prothétique, soutenant une fausse gencive en résine et constitué de dix à quatorze dents en céramique, est vissé sur les implants avec quatre ou six pivots en titane. Ainsi le patient retrouvera une mastication parfaite et un sourire naturel.

Les implants All-On 6 offrent le meilleur rapport qualité/prix pour les patients complètement édentés mais disposant d’un os maxillaire sain, et s’intègrent totalement à la dentition sans avoir recours à un dentier partiel. Les All-On 4 ont l’avantage de s’implanter sur une masse osseuse moindre, l’implant du fond venant s’ancrer en biais dans l’os, lorsque celui-ci est trop dégradé pour pouvoir recevoir six implants. Les patients retrouvent ainsi une bonne mastication, dans un délai plus court et sans avoir recours à une greffe osseuse. En revanche, le All-On 4 impose de porter un demi-dentier, et les experts le considèrent comme moins solide et moins durable que le All-On-6.

Les dentiers fixes clipsés sur implants

Les dentiers fixes clipsés sur implants, appelés aussi prothèse stabilisée, se réfèrent aux dentiers amovibles fixés sur deux à quatre implants dentaires. Adaptés aux patients partiellement ou complètement édentés, ces dentiers remplacent avantageusement les appareils amovibles dont le faux-palais supérieur gêne l’élocution et l’appréciation gustative des aliments. Mieux fixée, elle offre un confort de mastication supérieur au dentier classique. Ce traitement semi-amovible doit être retiré et nettoyé tous les soirs, et ses boutons de clipsage sont généralement changés tous les deux ans. Sa durée de vie ne dépasse pas une dizaine d’années.

Prothèse transvissée sur implants

La Prothèse Amovible Complète Supra-Implantaire (PACSI) mandibulaire est une prothèse implantaire transvissée portée par deux, quatre ou six implants. Alternative intéressante aux dentiers conventionnels pour patients totalement édentés, notamment pour les personnes âgées, les PACSI sont moins chères et plus faciles à fabriquer, offrent un meilleur confort et un entretien simplifié. Mais leur durée de vie ne dépasse pas une dizaine d’années, à cause de leur fabrication en résine.

Pour remplacer une ou quelques dents manquantes

Lorsqu’il manque une ou plusieurs dents à un patient, plusieurs types de prothèses dentaires permettent de remplacer les dents manquantes, avec un résultat esthétique et masticatoire impeccable.

L’implant dentaire et sa couronne vissée

Lorsqu’une dent isolée et sa racine sont manquantes ou trop endommagées, et que le patient dispose d’une base osseuse saine, le chirurgien proposera d’utiliser un implant dentaire en titane, vissé dans l’os, qui servira de base à une couronne céramique monolithique en zircone, vissée sur l’implant. Une solution plus chère, mais bien plus solide, confortable et durable qu’un bridge dentaire.

Les bridges dentaires

Lorsqu’une ou plusieurs dents sont manquantes, et leurs voisines sont abimées ou fragiles et nécessitent des couronnes après traitement, ou si la présence d’implants à proximité limitent les possibilités d’intervention, le chirurgien dentiste peut alors proposer la création d’un bridge, qui évitera la pose d’un implant pour la ou les dents manquantes. Le bridge est une série de 3 à 5 couronnes associées, en céramo-métallique ou en céramique, qui prendront appui, soit sur des implants, soit sur des dents voisines, soit sur des dents traitées et couvertes d’un pilier, ou des dents saines mais préalablement retaillées pour une intégration optimale du bridge.

Les bridges sur implants

Différents types de bridges sur implants sont disponibles, selon le nombre de dents à remplacer. Le nombre de supports garantit une stabilité des dents artificielles et une mastication efficace et équilibrée. Dans la plupart des cas, deux implants en titane vissés dans l’os maxillaire jouent le rôle de racine, sur lesquels sont fixés un bridge composé de trois dents en céramique.

Les bridges sur dents

Plusieurs dispositifs permettent de poser un bridge pour remplacer une dent manquante, et lorsque les dents voisines sont saines. Le bridge peut être collé, avec des “ailettes”, qui limitent l’intervention du dentiste sur les dents adjacentes. La prothèse peut être fixée en extension “cantilever”, sur une seule des dents voisines, ou sur les deux.

Pour soigner des dents abîmées ou inesthétiques

Pour remplacer une seule dent cassée ou abîmée, selon sa position et sa fonction, mais aussi selon son état, deux solutions : la couronne dentaire sur dent ou la facette dentaire. Mais toutes les couronnes et les facettes ne se valent pas, il s’agit de faire le bon choix, en trouvant le meilleur rapport qualité/prix. Chez Body Expert, on privilégie l’usage de couronnes en céramique monolithique 100% zircone, pour une résistance de mastication maximale, avec une finition Emax de 7 couches appliquées à la main, pour un rendu naturel et adapté à chaque patient. Même choix de haute qualité et de résistance maximale pour les facettes de marque Emax, 100% porcelaine avec finition manuelle de 7 couches Emax, qui imposent un limage léger, contrairement aux facettes Lumineers, mais pour un résultat bien plus naturel et personnalisé.

La couronne dentaire sur dent

La couronne dentaire, en céramique, en alliage ou en céramo-métallique, est une dent artificielle conforme à une dent naturelle, qui en assure la fonction, la forme et l’esthétique. Lorsqu’elle n’est pas fixée à un implant, elle peut être collée à la dent d’origine, à condition que celle-ci soit préparée pour recevoir un pivot qui va supporter la couronne dentaire et s’insérer parfaitement entre les dents adjacentes. Elle permet de reconstituer, avec un traitement invasif limité, une dent abîmée, dévitalisée, profondément cariée ou obstruée par un plombage trop important pour envisager un traitement conservateur classique en amalgame, inlay ou résine composite. Si la dent est abîmée, elle sera traitée et taillée pour recevoir un pivot supportant la couronne. Si la dent est saine, elle sera taillée pour servir de support à la couronne, mais sans pivot. Adaptée sans risque à n’importe quel âge, elle permet de retrouver une mastication normale, une meilleure santé bucco-dentaire et un plus beau sourire.

Les meilleures couronnes dento-portées sont fabriquées en céramique monolithique en zircone avec finitions Emax. Celles-ci, totalement en céramique, n’ont pas de support en armature métallique, contrairement aux couronnes céramo-métalliques dont seule la couche extérieure est en porcelaine. Avantage : l’absence d’armature métallique offre une meilleure translucidité, et les finitions Emax en zircone garantissent une grande solidité et un rendu esthétique parfait, avec une palette de teintes permettant de s’adapter à la couleur naturelle des dents de chaque patient. Elles offrent une durée de vie comprise entre 10 et 30 ans, à condition de choisir les meilleures marques et d’adopter une parfaite hygiène bucco-dentaire.

Objectif santé : protéger une dent dégradée

La dent est préalablement traitée et assainie d’éventuelles caries, avant qu’un pivot vienne supporter la couronne dentaire et s’insérer parfaitement entre les dents adjacentes. La couronne permet ainsi de reconstituer, avec un traitement invasif limité, une dent abîmée, dévitalisée, profondément cariée ou obstruée par un plombage trop important pour envisager un traitement conservateur classique en amalgame, inlay ou résine composite.

Objectif esthétique : remplacer une dent déformée ou inesthétique

La dent est retaillée, pour enlever la matière déformé et inesthétique et préparer l’accueil de la couronne qui viendra la coiffer, tout en conservant un maximum de tissu sain.

La facette dentaire

Cette prothèse dentaire de surface est une technique parodontologique permettant de coller une fine pellicule en céramique sur les dents antérieures, pour un rendu esthétique parfait du sourire. La facette dentaire permet aussi de restaurer une ou plusieurs dents décolorées ou tachées, partiellement cassées, ébréchées. Elle permet de réaligner les dents du sourire, corrigeant l’alignement, l’écartement ou le chevauchement des dents, lorsque ces défauts ne sont pas trop prononcés. Comme son nom l’indique, la facette dentaire ne couvre que l’avant et les côtés d’une dent.

Fabriquées en résine composite ou en céramique, elles ont une durée de vie comprise de 10 à 30 ans, à condition de choisir les meilleures marques et un parfait entretien bucco-dentaire.

La facette n’est cependant pas adaptée en cas de malocclusion dentaire ou de bruxisme, de maladie parodontale, d’email trop fin ou des dents trop dégradées. Le chirurgien dentiste privilégiera alors la pose de couronne dentaire.

La prothèse Inlay-Onlay

Lorsqu’une dent est légèrement dégradée, mais pas suffisamment pour nécessiter une couronne, le dentiste pourra prescrire une prothèse Inlay-Onlay, pour combler des cavités et restaurer la dent. Un Inlay s’insère à l’intérieur de la dent, tandis qu’un Onlay vient combler les pans extérieurs d’une dent. Utilisé pour les molaires et les prémolaires, l’Inlay-Onlay, longtemps réalisé en or, est désormais fabriqué en céramique ou en composite. Ce traitement offre une résistance et une longévité bien supérieures aux anciens plombages, aujourd’hui bannis des cabinets dentaires.

Les prothèses dentaires amovibles

Grâce à leur coût peu élevé et leur facilité de pose, les prothèses dentaires amovibles, complètes ou partielles, appelés aussi dentiers, sont prisées par les patients ne souhaitant pas ou n’ayant pas les moyens financiers de recourir à une prothèse dentaire fixe. Remplaçant une ou plusieurs dents, voire un édentement complet, ces dentiers peuvent être facilement retirés selon le rythme de vie et les besoins du patient. Un système aisément réparable et évolutif, en cas de nouvelle perte de dents. Elles sont cependant beaucoup moins durables, esthétiques et confortables que les prothèses fixes. Les dentiers sont plus souvent prescrits à des personnes âgées, qui ne peuvent porter de prothèses dentaires fixes pour différentes raisons (âge, état de santé, état osseux, budget…).

La prothèse amovible partielle

La prothèse amovible partielle vient restaurer une dentition incomplète, en remplaçant une ou plusieurs dents manquantes, adjacentes ou non. Elle s’appuie sur les gencives et la dentition existante, et est maintenue par des crochets sur les dents voisines saines. Elle peut être fabriquée avec une base en résine gingivale imitant la gencive, dans laquelle s’intègrent les dents artificielles en résine. Faciles à usiner et bon marché, ces prothèses partielles sont plus souvent choisies comme prothèses transitoires avant la pose d’implants. La résine a en effet plusieurs inconvénients : elle assèche la bouche du patient, se décolore rapidement, et casse facilement si on le fait tomber.

En revanche, la prothèse amovible à châssis métallique, recouvert de résine rose et sur lequel sont fixées les dents artificielles comblant la zone édentée, est une solution durable, légère et facile à retirer, qui préserve davantage la gencive et les dents saines adjacentes. Mais sa durée n’excède pas 10 ans, et l’appareil est fragile : il peut se casser en cas de chute.

La prothèse amovible complète

La prothèse amovible complète peut remplacer une mâchoire inférieure ou supérieure totalement édentée. En haut, la prothèse prend appui sur le palais et la gencive, tandis qu’en bas, elle se fixe uniquement sur la gencive. Ces dentiers sont maintenus dans la bouche grâce à un effet de sustentation, ou effet ventouse. Ils sont fabriqués avec un grillage métallique noyé à l’intérieur de la résine, permettant d’accroître la longévité du dentier, mais qui ne durera jamais plus de dix ans.

Même s’ ils sont économiques, faciles à fabriquer et à poser, le problème majeur du dentier amovible complet est son inconfort. Même si un moulage précis de la bouche, incluant les gencives, les joues et le palais, permet de réaliser la prothèse sur mesure, les parties molles buccales évoluent constamment : la prothèse peut rapidement créer une gêne, voire des douleurs. De plus, un dentier ne peut produire la même force masticatoire que des bridges ou des implants. Sans compter les impératifs d’hygiène laborieux, le dentier peut aussi gêner l’élocution et la perception gustative.

Le prix des prothèses dentaires

Le prix des prothèses dentaires est soumis à une grande variabilité tarifaire, selon le cabinet dentaire, le traitement et la qualité du matériel choisi, ainsi que sa prise en charge par l’Assurance Maladie du pays du patient. L’état dentaire peut aussi nécessiter une greffe osseuse, un sinus-lift ou un traitement du sourire gingival (gummy smile), ce qui peut alourdir la facture. Le système de couverture par la Sécurité Sociale couvre beaucoup mieux les dentiers amovibles, même si la solution est bien moins confortable, durable et esthétique que les prothèses fixes. Heureusement, le tourisme dentaire a fortement démocratisé l’accès aux prothèses dentaires fixes montées sur implant, offrant un rapport qualité/prix qui permet, chaque jour, à des milliers de patients de retrouver une dentition saine, un sourire radieux et enfin, une meilleure estime de soi.

Comparatif des prix des prothèses dentaires fixes

Implants

Le prix des implants dentaires diffèrent selon les frais du cabinet dentaire, la marque des implants et la qualité des couronnes choisies. Les prix indiqués ici incluent un implant individuel et sa dent artificielle.

France Belgique Suisse Turquie Hongrie Espagne
Haut de gamme*** 3500€ 3200€ 4500€ 850€ 1520€ 1900€
Milieu de gamme ** 2200€ 2700€ 2700€ 675€ 1080€ 1350€
Entrée de gamme* 1300€ 1200€ 1800€ 530€ 980€ 1200€

A noter : ce comparatif est réalisé sur une gamme d’implant Straumann concernant la Turquie (marque recommandé par Body Expert) versus une gamme équivalente mais avec d’autres marques pour les autres pays. Veuillez faire attention aux marques et modèles proposés par d’autres prestataires que Body Expert, les prix peuvent être plus bas mais la qualité moindre.

Couronnes

Le prix des couronnes fixées sur implant varie selon les frais dentaires de la clinique et du chirurgien dentiste, des prix pratiqués par le prothésiste et du choix du matériel.

Type de couronne Prix en Turquie Prix en France Prix en Belgique Prix en Suisse
Couronne Zirconne 250-400€ 700 € à 900 € 650 € à 800 € 1100 CHF à 2000 CHF
Couronne Emax 300-450€ 900 € à 1300 € 800 € à 1200 € 1600 CHF à 2500 CHF

Chez Bodyexpert : Couronne 100% Zircone avec finition Emax (7 couches à la main) au prix de 250€/unité

Prothèses All-On-6

Les tarifs observés ici incluent un traitement All-On-6 avec six implants Straumann et 12 couronnes Emax, marques considérées comme plus chères, mais plus durables et plus qualitatives que leurs homologues. Prudence : certaines cliniques dentaires à l’étranger utilisent des copies de marques réputées, mais fabriquées en Chine et d’une qualité douteuse. Pour vos dents, exigez le meilleur !

France Belgique Suisse Turquie Hongrie Espagne
Haut de gamme*** 24500€ 22000€ 31000€ 6000€ 10500€ 13300€
Milieu de gamme ** 16500€ 20000€ 20000€ 5000€ 8000€ 10000€
Entrée de gamme* 10400€ 9500€ 14400€ 4150€ 7800€ 9500€

A noter : ce comparatif est réalisé sur un all-on-6 constitué de 6 implants de la gamme Straumann et 12 couronnes Emax par mâchoire. Veuillez faire attention aux marques et modèles proposés par d’autres prestataires que Body Expert, les prix peuvent être plus bas mais la qualité moindre.

* l’entrée de gamme est le modèle Néodent de chez Straumann chez Body Expert
** le milieu de gamme est le modèle Medentika de chez Straumann chez Body Expert
*** le haut de gamme de gamme est le modèle Straumann de chez Straumann chez Body Expert

*** le haut de gamme de gamme est le modèle Straumann de chez Straumann chez Body Expert
Le type de prothèse qui coiffe les implants chez Body Expert est une couronne 100% zircone pour une résistance maximum et une finition Emax à la main de 7 couches pour un rendu esthétique naturel.

Facettes

La pose des facettes dentaires est soumise à une forte variabilité de prix, selon les tarifs du cabinet dentaire et la marque choisie. Les prix observés couvrent une facette à l’unité. Pour en savoir plus, lire notre guide complet sur le prix des facettes dentaires.

Matériau Prix moyen par facette constaté en France Prix moyen par facette constaté en Espagne Prix moyen par facette constaté en Hongrie Prix moyen par facette constaté en Turquie
Facette en Résine composite Entre 250€ et 500€ 380€ 350€ Déconseillé 
Facette en Céramique finition Emax Entre 800€ et 1400€ 480€ 450€ 250€
Facette Lumineers Entre 1000€ et 1500€ 900€ 800€ Déconseillé

Chez Bodyexpert : Couronne 100% porcelaine avec finition Emax (7 couches à la main) au prix de 250€/unité

Le remboursement des prothèses dentaires fixes

Une prothèse dentaire fixe est composée de plusieurs éléments, mais chaque élément bénéficie d’une nomenclature et d’une couverture sociale différentes. Ainsi en France, les implants ne sont pas remboursables, sauf dans de très rares exceptions de maladies osseuses ou génétiques, ou d’accidents graves. En revanche, depuis 2020, les actes prothétiques sont couverts, et les couronnes dentaires (en céramique, en zircone ou en métal) ainsi que les bridges céramiques sont intégralement remboursées (avec des prix plafonnés) selon les tarifs de base de la Sécurité Sociale. Quant aux facettes dentaires, elles sont considérées comme un traitement esthétique, et ne bénéficient donc d’aucun remboursement par l’Assurance Maladie, ni par les mutuelles privées.

Prix et remboursement des prothèses dentaires amovibles

Pour une meilleure facilité d’accès aux personnes âgées en difficulté sociale, le prix des prothèses dentaires amovibles est bien plus accessible que pour les prothèses dentaires fixes, et donc beaucoup plus couvert par les assurances maladies, permettant d’envisager facilement une prise en charge intégrale. Selon les conditions sociales et le type de prothèse prescrite, les patients peuvent être remboursés totalement ou partiellement pour leurs bridges fixes et prothèses amovibles de transition. Les dentiers complets en résine sont intégralement remboursés.

Faire poser ses prothèses dentaires à l’étranger

Dans le cas d’une pose de couronne ou de bridge sans implant, ou pour des prothèses dentaires amovibles de type dentier, tous ces actes prothétiques peuvent et doivent être réalisés dans son pays : ils sont généralement remboursés, partiellement ou totalement selon les cas, et leurs tarifs sont accessibles au plus grand nombre. En revanche, lorsqu’il s’agit de poser une prothèse dentaire fixe sur implant, qu’il s’agisse de remplacer une seule dent ou une dentition complète, ou pour la pose de facettes dentaires, le tourisme dentaire à l’étranger est une alternative très intéressante, permettant de réaliser une économie 40 à 80% ! Selon les données du CNSE (Centre National des soins à l’étranger), plus de 30 000 Français partent chaque année à l’étranger pour se faire refaire leurs dents. Et chaque année, ce chiffre augmente de 15%. Destinations les plus cotées auprès des patients européens : la Hongrie, la Turquie, l’Espagne…

Se faire poser ses prothèses dentaires en Turquie

Istanbul, capitale économique et culturelle de la Turquie, est une destination de tourisme médical dont la réputation d’excellence n’est plus à faire. Le professionnalisme, l’expérience et la réputation de ses chirurgiens dentistes, implantologues et prothésistes dentaires, la qualité des cliniques dentaires et l’utilisation des dernières technologies disponibles, permettent d’envisager la pose de prothèse dentaire en toute sérénité. Sans compter la qualité des infrastructures touristiques et l’accueil particulièrement chaleureux de ses habitants.

De plus, les risques sont limités : la présence constante à vos côtés d’une traductrice accompagnatrice, la qualité des installations médicales et la rigueur des conditions d’hygiène mettent le patient dans les meilleures dispositions. Pour la pose de prothèses fixes implantées, deux séjours de 3 jours, espacés de deux mois minimum, sont nécessaires, mais la différence de tarifs, et le rapport qualité/prix est tel, que le déplacement demeure rentable, même en incluant les billets d’avion, les frais de séjour et l’hôtel 4 ou 5 étoiles. En cas de litige, le droit du pays prévaut : assurez vous bien que la clinique dentaire offre toutes les garanties nécessaires, avec la prise en charge intégrale des frais en cas de souci post-opératoire. Ce qui est le cas pour toutes les cliniques dentaires partenaires de Body Expert.

Comment entretenir ses prothèses dentaires ?

Porter une prothèse dentaire fixe impose une hygiène bucco-dentaire rigoureuse, garantissant une bonne santé dentaire et gingivale et une plus longue durée de vie des dents artificielles. Pour les prothèses amovibles, le chirurgien dentiste peut vous prescrire certaines brosses à dents adaptées, selon le type de prothèse portée. Durant le brossage, les prothèses amovibles doivent être maintenues au-dessus de l’évier avec un gant de toilette, pour éviter qu’elles ne se cassent en tombant. Durant la nuit, elles doivent être trempées dans un liquide nettoyant et détartrant, puis brossées à nouveau le matin avant d’être portées. En effet, l’accumulation de plaque dentaire sur les prothèses dentaires peut provoquer une mauvaise haleine, une stomatite (inflammation des tissus mous qui couvrent l’intérieur de la bouche, voire une perte osseuse.

Est-ce que la pose de prothèse dentaire est douloureuse ?

La pose de prothèse dentaire n’est absolument pas douloureuse, sauf si le chirurgien dentiste et son équipe sont mauvais. Les prothèses dentaires amovibles ne requièrent pas d’intervention chirurgicale ni d’anesthésie. Pour les prothèses dentaires fixes, qu’il s’agisse de couronnes fixes sur bridge ou sur implants, toute intervention sur l’émail, la dent, la racine, la gencive ou l’os sont précédées d’anesthésie locale adaptée à la proximité nerveuse, l’état du patient, la profondeur et le temps d’intervention. Dans de très rares cas, une anesthésie générale peut être nécessaire, ou une sédation, pour les patients qui font de la dentophobie.

Quelle est la durée de vie d’une prothèse dentaire ?

Avec une bonne hygiène dentaire, les implants en titane ou en zircone sont faits pour durer toute une vie. Les couronnes en céramique, montées sur les implants, peuvent durer au moins vingt ans, toujours à condition de bien se brosser les dents, tout comme les facettes dentaires, qui peuvent avoir tendance à se colorer avec une consommation excessive de tabac, de thé et de café. Il est impératif de suivre avec rigueur tous les conseils du chirurgien dentiste pour la période post-opératoire, notamment durant le délai de cicatrisation entre l’implantologie et la pose des couronnes définitives. Avec un bon entretien, les bridges céramo-métalliques, pour une réparation partielle ou complète, affichent une durée de vie de 10 à 15 ans selon les marques. Ne pas oublier l’usage régulier de fil dentaire, de brossette spécialement adaptée ou de jet pulsé pour un nettoyage parfait.

Les prothèses dentaires amovibles, comme les dentiers partiels ou complets, ont une durée de vie bien plus limitée : si elle n’est pas renforcée d’une grille métallique, la résine se dégrade et décolore rapidement, tandis que les crochets de fixation sont à changer au moins tous les deux ans. Les dents artificielles en céramique ne se décolorent pas, mais demeurent fragiles : la durée de vie d’un dentier ne dépasse généralement pas dix ans.

555 vues

0 commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *