Retour aux articles
Top-Images-Blog-couronnes 28 janvier 2022

Couronnes Dentaires en Turquie

Lecture : 9 min. par Antoine Bodyexpert.online

Regarder le fond de sa bouche n’est pas très agréable : la plupart d’entre nous, surtout après la quarantaine, peuvent y déplorer une, voire plusieurs molaires fragilisées, abimées, usées, ébréchées ou profondément cariées, parfois dévitalisées. Votre santé bucco-dentaire est vitale, il est temps de bien la protéger. Une dent malade risque d’endommager les autres dents, un peu comme un virus qui se propage, lentement mais sûrement. Elle peut se briser par petits éclats, pouvant conduire à l’arracher complètement.

Pour préserver la dent, mais aussi limiter les dégâts et protéger la structure dentaire entière, la pose d’une couronne peut être prescrite par votre dentiste. La couronne, prothèse dentaire artificielle parfaitement adaptée, viendra se fixer sur la dent abîmée, pour la couvrir comme une coquille protectrice.

Qu’est-ce qu’une couronne dentaire ?

La couronne dentaire désigne généralement un artifice prothétique, qui reconstitue parfaitement la dent, afin d’en assurer la fonction, la forme et l’esthétique. Elle peut être réalisée sur dent vivante, ou dévitalisée. Elle peut être collée à la dent d’origine, montée sur pivot s’insérant dans la dent d’origine, ou peut reconstituer une dent entière, montée sur un implant dentaire vissé dans l’os maxillaire.

A quoi sert une couronne dentaire ?

La couronne dentaire sert à reconstruire ou restaurer des dents usées ou abîmées, dévitalisées ou cassées. Elle est aussi recommandée lorsqu’une dent est trop profondément cariée, obturée par un plombage important et que sa structure saine est trop fragile et insuffisante pour envisager un traitement conservateur classique (en résine composite, inlay ou amalgame). Elle permet aussi de restaurer une dent décolorée, et ainsi d’uniformiser la couleur de votre sourire. Si cette décoloration n’est que partielle et qu’elle concerne les dents visibles, une facette dentaire, montée sur la façade antérieure de la dent, peut être préférée à une couronne. Enfin, la couronne permet de retrouver une meilleure santé bucco dentaire, une mastication forte, et un plus beau sourire. Et une couronne peut être posée sans risques à n’importe quel âge, adolescents ou personnes âgées.

Dans des cas extrêmes de dentitions fortement abimées, mais lorsque le patient révèle une condition dentaire ou osseuse incompatible avec la pose d’implants (os en quantité insuffisante, certaines maladies de la muqueuse, bruxisme sévère, maladies parodontales…), il pourra se voir prescrire la création de plusieurs couronnes, montées ensemble sur un bridge dentaire.

Modélisation 3D d’une couronne dentaire

Quelles sont les contre-indications à une couronne dentaire ?

Pour qu’une couronne puisse s’ancrer solidement dans la mâchoire et prendre toutes ses fonctions vitales, elle a besoin d’une base saine, ou encore être présente en volume suffisant. Lorsque la dent elle-même est trop cassée, usée ou cariée, une pièce intermédiaire, dénommée inlay-core, sera fixée sur le restant de la dent. Si la dent est dévitalisée, sa racine doit être encore suffisamment solide pour y ancrer un pivot (ou inlay-core) qui viendra s’y insérer et soutenir la couronne. Si la racine n’est pas assez saine ou volumineuse, elle devra être extraite, pour laisser place à un implant, ou un bridge dentaire, sur lequel sera ensuite posée la couronne.

En cas de bruxisme important (grincement ou serrement de dents), une couronne peut s’endommager ou casser, selon le matériau utilisé, ou abîmer des dents saines, si les couronnes sont fabriquées avec un matériau plus résistant que l’émail.

Le prix des couronnes dentaires en Turquie comparé avec la France, la Belgique ou la Suisse

Même si en France, les tarifs des couronnes sont plafonnés depuis le 1er avril 2019, et le taux de remboursement a été revalorisé à 120€ depuis le 1er janvier 2020, le prix des couronnes dentaires demeure élevé. Il faut une bonne assurance complémentaire santé pour couvrir le reste des coûts, et seulement si le patient accepte de se faire poser les couronnes les moins chères, notamment en métal, si elles ne sont pas considérées comme “visibles”.

En France, en Belgique ou en Suisse, une couronne métallique coûte environ 500€, une couronne céramo-métallique (avec une base métallique et un chapeau en céramique) coûte environ 1000€. Pour une couronne en céramique, meilleure option en termes de solidité et d’esthétisme, le prix peut atteindre 1500€ par unité, notamment celles en zirconium ou en Emax, considérées comme les meilleures actuellement sur le marché. Dans ce cas, il sera nécessaire au patient de prendre lui-même en charge la différence. Soit au minimum 500€ par dent, sans compter d’éventuels frais de clinique, de dentiste…

Lorsqu’on a besoin d’une seule couronne dentaire, c’est possible. Mais si plusieurs couronnes sont nécessaires, l’addition grimpe vite. Et le voyage dentaire peut alors s’envisager, permettant de faire baisser la facture de 60 à 80%, sans sacrifier à la qualité ni à l’esthétisme. Le tout, dans des délais bien plus rapides.

Couronnes dentaires : tableau comparatif des tarifs

Type de couronne Prix en Turquie Prix en France Prix en Belgique Prix en Suisse
Couronne Zirconne 250-400 700 € à 900 € 650 € à 800 € 1100 CHF à 2000 CHF
Couronne Emax 300-450€ 900 € à 1300 € 800 € à 1200 € 1600 CHF à 2500 CHF

Chez Bodyexpert : Couronne 100% Zirconne avec finition Emax (7 couches à la main) 250€

Couronnes dentaires : pourquoi choisir la Turquie

Lorsqu’il s’agit de refaire plusieurs dents, le tourisme dentaire s’impose comme une solution naturelle, puisqu’il permet bien souvent d’économiser au minimum 40 à 60% sur votre facture dentaire finale, notamment en Hongrie ou en Espagne. En revanche, en choisissant la Turquie, et particulièrement Istanbul, sa capitale culturelle et économique, la différence de prix peut atteindre 80%, tout en choisissant les meilleurs matériaux possibles pour vos dents. A un excellent rapport qualité/prix des couronnes elles-mêmes, s’ajoute la qualité des soins, l’accompagnement individuel, en terme médical et de services d’accueil : dans les cliniques dentaires choisies par Body Expert, tout est fait pour que le patient se sente écouté, rassuré et choyé. De plus, les délais d’interventions sont imbattables. Alors qu’il faut souvent plusieurs semaines, voire parfois plusieurs mois, pour obtenir un rendez-vous, en France, en Belgique ou en Suisse, la prise en charge en Turquie est immédiate. Juste le temps de s’organiser, préparer son voyage et arriver à destination. D’autant plus que l’ensemble de l’intervention peut être réalisée en quatre à cinq jours, contre deux rendez-vous espacés de 10 jours à deux semaines en France, le temps de réalisation des couronnes en laboratoire.

A 3h de vol de la France, avec des tarifs aériens abordables (sauf en pleine saison estivale), une qualité d’accueil et de services hôteliers irréprochable, Istanbul, est une destination proche est abordable, vibrante de modernité et d’héritage historique. Le professionnalisme et la réputation internationale de ses cliniques dentaires, la qualité des installations médicales et l’utilisation des dernières technologies orthodontiques, permettent d’envisager la pose de couronnes dentaires en toute quiétude. Et avec des agences de tourisme médicales comme Body Expert, proposant un accueil personnalisé, avec une assistante dédiée parlant votre langue, tout devient plus facile, de la prise de rendez-vous avec les meilleurs chirurgiens dentistes au suivi post-opératoire. Avec au final, des taux de satisfaction très élevés et des milliers de sourires retrouvés.

Pose de couronne dentaire en Turquie, les témoignages :

Maxime

20 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Morgane

6 implants Straumann + 25 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Yassini

1 implant Straumann + 12 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Fayssal

25 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Marie-Claire

22 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Naouiri

8 implants Straumann + 24 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Mike

20 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Zohra

1 implant Straumann + 12 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Sophien

6 implants Straumann + 24 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Christophe

20 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Inès

20 couronnes 100% zircone avec finition 7 couches Emax à la main

Couronne dentaires : avant – après

Pose de couronne de dentaires en Turquie : Avant / Après

Pose de couronne de dentaires en Turquie : Avant / Après

Pose de couronne de dentaires en Turquie : Avant / Après

Pose de couronne de dentaires en Turquie : Avant / Après

Soins dentaire avec pose de couronne dentaire : les résultats

Procédure Hollywood Smile, avec pose de couronnes dentaire : avant - après

pose de couronne dentaire en Zircone finition Emax avant après

Pose de couronne dentaires en Turquie : avant - après

Pose de couronne dentaire : avant après

Quelle différence entre couronne dentaire et bridge dentaire ?

Une couronne dentaire vient remplacer une dent. Lorsqu’une dent n’est pas reconstituable, pour des raisons diverses (fragilité, dévitalisation…), un bridge vient prendre appui sur les dents saines voisines, et former un pont prothétique de plusieurs couronnes et reconstituant un ensemble de dents comblant totalement l’édentement.

Quelle est la différence entre une couronne dentaire et une facette dentaire ?

La couronne dentaire et la facette ont en commun d’être fabriquées toutes deux en zircone ou en céramique, et d’être posées sur les dents existantes et scellées avec un ciment-porcelaine. Lorsque la dent est encore presque entière, mais seulement ébréchée ou décolorée, une facette peut suffire, notamment lorsqu’il s’agit des dents de devant, moins sollicitées par la mastication. Avec l’évolution des techniques dentaires, et pour répondre à certains cas, certains dentistes peuvent proposer de réaliser des couronnes-facettes, pièces céramiques à mi-chemin entre la couronne et la facette dentaire.

Comment choisir entre couronne dentaire, inlay-onlay et implant dentaire ?

L’inlay est une pièce métallique venant combler une cavité située sur une paroi intérieure, tandis que l’onlay va recouvrir la dent afin de combler une ou plusieurs cavités située(s) sur les pans extérieurs. Dans ces 2 cas, le composite utilisé est moins résistant qu’une couronne à la mastication et sa durée de vie plus courte. Mieux vaut, dans ces cas, utiliser une couronne en céramique zircone, dont la durée de vie est bien plus longue (10 à 30 ans). Lorsqu’une dent est trop abîmée pour recevoir une couronne, l’inlay-core, monté sur un pivot s’insérant dans la racine, sera préféré. Si la dent est trop dévitalisée et la racine trop faible, un implant en titane sera fixé dans l’os de la mâchoire, venant ensuite accueillir une couronne vissée sur cet implant, solution plus solide et pérenne. Les cliniques dentaires choisies par Body Expert utilisent des implants de marque Straumann, matériau biocompatible et garanti à vie. L’implantologie exige cependant deux rendez-vous, espacés d’au moins 2 mois, afin d’assurer une bonne cicatrisation et intégration osseuse avant la pose de la couronne définitive.

Quel type de couronne dentaire choisir ?

Une couronne dentaire peut être réalisée en métal, en céramique ou en céramo-métallique. Le choix de matériau sera fait, avec votre chirurgien-dentiste, en fonction de votre dentition, de votre budget, et de vos préférences esthétiques. Pour des raisons esthétiques, mais aussi de solidité, la céramique est devenue la matière préférée des chirurgiens-dentistes, notamment avec l’apparition de la zircone, permettant d’obtenir un excellent résultat, esthétique et durable, à coût réduit. Lorsque l’occlusion (hauteur de la dent originale) est trop faible, le métal pourra être préférable. Et pour une couronne avec inlay-onlay, la solution céramo-métallique sera prescrite.

Finition d’une couronne dentaire en Zircone à l’Emax

Le choix de Body Expert Couronne en Zircone pour la durabilité, la finition Emax pour l’esthétisme.

Body Expert propose ce qui se fait de mieux en matière de prothèses dentaires. Pour garantir résistance et esthétisme, nos prothésistes ont fait les choix suivants. Nos Couronnes sont en zircone avec finition Emax. L’oxyde de zirconium assure la meilleure résistance possible actuellement, puis 7 couches Emax seront appliquées à la main pour une finition parfaite.

La couronne dentaire en céramique

Les couronnes dentaires en céramiques ont apporté un formidable progrès en dentisterie : solides, de couleur naturelle et en matière translucide ressemblant à l’émail, elles permettent de retrouver des dents fortes, durables et esthétiques. Désormais, grâce à la maîtrise de nouveaux matériaux céramiques, les laboratoires dentaires ont créé des couronnes céramo-céramiques, sans armature métallique (contrairement aux couronnes céramo-métalliques), pouvant donc être utilisées avec un inlay-onlay structurel en céramique (zircone), avec une finition manuelle en Emax (le nec-plus ultra des couronnes dentaires). Ainsi la couronne est translucide et ressemble à une dent naturelle, permettant de se fondre parmi les dents saines voisines, en adoptant la même couleur, et avec une parfaite biocompatibilité : pas d’allergie au métal ni risque de corrosion, pas d’interaction avec d’autres matériaux de restauration (bimétallisme). Le tout, avec une grande résistance et une parfaite stabilité à long terme. L’ensemble étant réalisé avec l’assistance de la CFAO (conception et fabrication assistée par ordinateur), chaque couronne peut être réalisée individuellement, ou sur des bridges courts, et aucune transition n’est visible au rebord de la gencive. Pour en profiter le plus longtemps (20 à 30 ans), elle exige cependant une bonne hygiène bucco-dentaire.

La couronne dentaire en céramo-métallique

Composée de deux matériaux distincts, avec une base en alliage de métaux (aussi nommée armature) et une coque en céramique reconstituant la dent originelle, sa capacité d’adaptation à de nombreuses configurations dentaires en fait une des techniques les plus utilisées en clinique dentaire, notamment lorsque le patient a besoin d’inlay-core ou d’inlay-onlay. Elle est aussi très résistante, mais lorsque les gencives s’affaissent et se résorbent au fil du temps, sa base métallique se dévoile, la rendant inesthétique.

La couronne dentaire métallique

Connue et utilisée depuis plus d’un siècle, la couronne métallique, en métal (or, argent, platine…), est très solide, et d’un prix abordable, mais sa visibilité la dessert. En France, elle revient en grâce avec les nouvelles mesures de remboursement en vigueur depuis début 2020, notamment pour des patients aux moyens limités et ne disposant pas d’assurance complémentaire santé, et pour le traitement des molaires postérieures, moins visibles. Avantage : elles sont désormais entièrement prises en charge par la CPAM.

La couronne dentaire en résine composite

La plus économique des couronnes dentaires est aussi celle qui s’use le plus vite, notamment lors de la mastication et du brossage des dents. Elle est désormais le plus souvent utilisée comme couronne provisoire, en attendant la pose de la couronne définitive en céramique.

Comment est posée une couronne dentaire ?

Un premier rendez-vous avec votre chirurgien-dentiste permet d’analyser le type de couronne dentaire le mieux adapté à votre cas, et le matériau utilisé. Une préparation de la dent à traiter avec meulage et régularisation des parois pour un meilleur parallélisme avec les dents voisines, sera réalisée pour une adaptation optimale avec la prothèse-couronne. S’ensuit le moulage de la dent, pour être envoyée au prothésiste qui réalisera sur-mesure la couronne dentaire. Le dentiste collera enfin une couronne provisoire en résine, avant le second rendez-vous consacré à la pose.

Ce deuxième rendez-vous, en général entre 10 jours et deux semaines après le premier, est réduit à 4/5 jours pour un voyage dentaire en Turquie, afin de boucler l’opération en un seul séjour. Si la situation dentaire du patient l’exige, des traitements spécifiques (prophylaxie, soins de caries dentaires, dévitalisations…) seront réalisés avant la pose définitive de la couronne dentaire.

Une fois fabriquée sur-mesure par le laboratoire de prothèse, la couronne dentaire sera préparée, essayée, puis collée avec un ciment spécifique sur la dent auparavant taillée. Chaque pose de couronne sera réalisée avec la mise en place d’un champ opératoire, pour ne pas toucher les dents voisines, la préparation et l’application des différents produits de collage, et enfin les finitions (polissage…). Un contrôle (esthétique et fonctionnel) sera fait avant le collage définitif. Pour chaque dent, il faut compter environ 1h de pose par couronne dentaire. L’opération n’est pas douloureuse, mais peut faire l’objet d’une anesthésie locale, pour un meilleur confort du patient.

choix de la couleur d’une couronne dentaire

Après la pose d’une couronne : quels effets indésirables ?

Lorsqu’une couronne est bien réalisée et en matériel adapté, elle s’intègre parfaitement par son fonctionnement et son esthétisme à la dentition du patient. Si la dent réceptrice a été correctement préparée, rien à craindre : une infection sous une couronne vient du moignon dentaire qui la soutient, pas de la couronne elle-même. Les signes d’infection sont donc identiques à une dent naturelle : douleur, inflammation, gonflement, fistule laissant apparaître du pu… A la moindre de ces alertes, et si la douleur dure plus de 48h, il est important de consulter un dentiste, et d’utiliser un anti-douleur (paracétamol…).

Combien de temps dure une couronne dentaire ?

Avec une bonne hygiène bucco-dentaire, une brosse adaptée et un dentifrice non agressif, en faisant attention à sa consommation de café, thé ou tabac, et bien sûr de sucre, une couronne dentaire peut durer au moins 10 ans, voire 20 à 30 ans. Au fil du temps, une couronne peut devenir moins étanche (bactéries s’insinuant entre la dent et la couronne), et moins solide (fissures microscopiques). Au bout de dix ans, il est conseillé de consulter son dentiste, pour envisager un éventuel remplacement.

Peut-on retirer ou changer une couronne dentaire ?

La couronne n’étant pas une prothèse amovible, il n’y a pas de raison de la retirer, sauf en cas de gêne ou de chute. Dans ce cas, il est nécessaire de la remplacer. D’autant qu’une rétention de plaque dentaire et de tartre sera moindre sur une nouvelle couronne, dotée d’une forme et de marges adaptées à la gencive du patient, qui évolue et peut se rétracter au fil des années.

Si une couronne casse ou tombe, il est important de la récupérer et de la garder précieusement en attendant un rendez-vous rapide chez votre dentiste. Des kits de collage provisoires des couronnes dentaires sont vendues en pharmacie, mais sont déconseillées par la plupart des dentistes. L’important est de bien nettoyer et de préserver la dent originelle, sans mâcher avec ni l’exposer à des différences de températures trop importantes, et de consulter son dentiste au plus vite, qui pourra procéder au re-collage ou au remplacement de la couronne dentaire en question.

Sources :

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0109564117307121

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0010482512000200

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0167577X19316283

4302 vues

0 commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.