Be Called Back
?
Retour aux articles
Echelle-Norwood-001FR 21 février 2023

Échelle de Norwood-Hamilton : l'outil de mesure de l'évolution de la calvitie masculine

Lecture : 5 min. par Antoine Bodyexpert.online

Lorsqu’un homme découvre qu’il perd ses cheveux, il a besoin de savoir si sa calvitie naissante va évoluer, et comment. Pour cela, dermatologues et spécialistes capillaires s’appuient sur une graduation de l’alopécie, appelée l’échelle de Norwood-Hamilton. Celle-ci permet de calculer le stade d’avancée de la chute de cheveux, et ainsi de mieux déterminer les meilleures solutions pour y pallier. Cependant, l’échelle de Norwood-Hamilton ne se réfère qu’à la calvitie masculine. Pour l’alopécie féminine, les spécialistes utilisent l’échelle de Ludwig. Alter-ego de l’échelle de Norwood-Hamilton, l’échelle de Ludwig permet de déterminer l’évolution de la calvitie chez les femmes.

la structure du cuir chevelu

Qu’est ce que l’échelle de Norwood-Hamilton ?

L’échelle de Norwood-Hamilton, appelée aussi échelle de Hamilton-Norwood ou échelle de Norwood, est un système de graduation de l’alopécie masculine, permettant de mesurer les différentes étapes et l’évolution de la chute de cheveux. Cette échelle schématique a été créée dans les années 1950 par James B. Hamilton, docteur américain, spécialiste de l’anatomie humaine et chercheur dans le domaine hormonal masculin. Elle a ensuite été actualisée dans les années 1970 par un autre docteur américain, O’tar Norwood, à la lumière de l’évolution de la recherche médicale. A la fois simple et précise pour diagnostiquer l’alopécie androgénétique, elle est aujourd’hui utilisée partout dans le monde par les spécialistes de la calvitie masculine et de la greffe de cheveux. Elle comporte 7 stades ou étapes, depuis une toison capillaire normale et complète, jusqu’à la calvitie totale.

Les stades de l’alopécie chez les hommes et chez les femmes

Les 7 stades de l’échelle de Norwood-Hamilton

Les sept stades de l’échelle de Norwood-Hamilton permettent de mesurer la gravité de l’alopécie androgénétique (la plus courante chez les hommes) d’un patient, ainsi que son évolution prochaine. Et ainsi, de mieux déterminer le meilleur traitement pour enrayer sa perte de cheveux. Cette échelle est valable pour tous types de cheveux, pour les cheveux indo-européens comme pour les cheveux crépus.

Le stade 1 de l’echelle de Norwood Hamilton

Le stade 1 : le stade de contrôle

Le premier stade de contrôle d’un crâne dégarni correspond à l’état des cheveux à l’adolescence. A ce stade, la calvitie est totalement absente. Certains hommes ont une ligne frontale haute, d’autres plus basse sur le front, sans que cela puisse être une calvitie naissante.

Le stade 2 de l’echelle de Norwood Hamilton : un dégarnissement léger de la zone frontale

Le stade 2 : un dégarnissement léger de la zone frontale

Le second stade de l’échelle de Norwood est défini par un dégarnissement naissant de la ligne capillaire frontale, notamment sur les golfes temporaux. Ce stade correspond à une ligne frontale mature, la grande majorité des hommes adultes ayant leur chevelure à ce stade, avec un recul de 1 à 2 cm de la ligne frontale, tandis qu’une perte de cheveux très légère peut aussi, parfois, être constatée au niveau du vertex, le sommet de la boîte crânienne. A ce stade, aucun médecin ne conseille d’entreprendre une greffe de cheveux : alors que les cheveux continueront à tomber, il sera difficile, par la suite, de relier la zone transplantée initialement aux cheveux restants. Certains médicaments peuvent être prescrits, mais leurs effets secondaires peuvent être dangereux, et leurs résultats douteux. D’autant qu’en cas d’arrêt du traitement, la perte de cheveux reprend de plus belle. Mieux vaut prendre soin de ses cheveux avec des traitements à base de produits naturels, (huile d’argan, huile essentielle de romarin…), qui cependant ne pourront que ralentir l’avancée d’une alopécie androgénétique, mais pas l’enrayer.

Le stade 3 de l’echelle de Norwood Hamilton : un dégarnissement significatif

Le stade 3 : un dégarnissement significatif

Le stade 3 est diagnostiqué lorsqu’un dégarnissement significatif apparaît sur le centre du crâne (le vertex), et/ou lorsque la ligne frontale accuse un recul vers le haut du crâne, avec une perte de cheveux apparente sur les golfes temporaux. C’est le type de calvitie la plus répandue chez les hommes. A ce stade, un traitement PRP, de même qu’un traitement au laser, peuvent être envisagés, pour ralentir la calvitie et préserver les cheveux restants. C’est aussi le premier stade de l’échelle Norwood où peut s’envisager une première greffe de cheveux partielle.

Le stade 3 Vertex : le centre de votre crâne se dégarnit

Ce stade est atteint lorsque le vertex, au centre du sommet du crâne, est affecté par une perte de cheveux visible, mais la ligne frontale demeure identique au stade 2, et l’arrière demeure fourni.

Le stade 3 A : votre ligne frontale recule vers l’arrière

Lorsque la ligne frontale recule de façon substantielle, dégarnissant les golfes temporaux frontaux, et que le cuir chevelu sur cette zone devient nu, le stade 3A de l’échelle Norwood-Hamilton est atteint. A ce stade, un traitement PRP, de même qu’un traitement au laser, peuvent être envisagés, pour ralentir la calvitie et préserver les cheveux restants.

Le stade 4 de l’echelle de Norwood Hamilton : une perte de cheveux importante

Le stade 4 : une perte de cheveux importante

A ce stade, la perte de cheveux au-delà de la ligne frontale devient importante, avec quasiment plus de cheveux sur la zone supérieure du crâne, sinon une bande reliant les deux côtés. Les cheveux sont encore présents sur les tempes, bien que pouvant un peu remonter vers le haut. Et chaque côté du crâne est relié par une fine bande de cheveux.

Le stade 5 de l’échelle de Norwood Hamilton : une calvitie très avancée (mais il vous reste des cheveux)

Le stade 5 : une calvitie très avancée (mais il vous reste des cheveux)

Au stade 5, la calvitie est très avancée, mais il reste des cheveux sur les côtés et à l’arrière. Une fine bande de cheveux demeure sur la couronne, reliant les deux côtés.

Le stade 6 de l’échelle de Norwood Hamilton : la calvitie du moine

Le stade 6 : la calvitie du moine

Au stade six, la perte de cheveux sur la couronne est totale, depuis la ligne frontale jusqu’au vertex. Il reste une bande de cheveux plus ou moins fournie reliant les deux côtés et la zone arrière du crâne. Cette zone arrière, ou occiput, est la plus résistante à la calvitie. Elle sert d’ailleurs généralement de zone donneuse pour la greffe de cheveux, d’où les follicules sont extraits pour être transplantés sur la zone receveuse.

Le stade 7 : L'alopécie androgénétique la plus avancée

Le stade 7 : L’alopécie androgénétique la plus avancée

C’est le stade le plus avancé de la calvitie masculine. Le dessus de la tête est totalement chauve, mais il reste des cheveux, plus fins et d’une densité variable, à l’arrière et sur les côtés.

A quel stade est-il possible d’entreprendre une greffe de cheveux ?

Tous les spécialistes de la greffe capillaire vous le diront : si vous souhaitez entreprendre une greffe de cheveux, ne faites pas attendre votre calvitie jusqu’au stade 7. Il est cependant trop tôt, au stade 3, d’opter pour une transplantation de cheveux : votre calvitie risque de s’étendre, et il faudra alors entreprendre une seconde greffe. L’idéal est d’envisager la greffe de cheveux à partir du stade 4, avec une restauration du vertex et/ou de la ligne frontale.

Cependant, il peut être nécessaire de procéder, quelques années plus tard, à une seconde greffe, en fonction de la progression du dégarnissement. Une greffe de cheveux FUE sera fortement recommandée à partir du stade 5 ou 6, afin de ramener la couverture capillaire au stade 3 ou 4. Lorsque le niveau de couverture capillaire atteint le stade 7, une greffe de cheveux est possible, mais elle demande une transplantation plus massive de follicules, et donc une intervention chirurgicale plus longue, menée par un chirurgien hors pair, pour offrir une densité naturelle à vos cheveux. Dans tous les cas, une greffe de cheveux est réussie à condition de bien suivre toutes les recommandations et tous les soins post-opératoires prescrits par votre chirurgien capillaire.

Avant-après de greffes de cheveux chez Body Expert

Avant et après une greffe de cheveux au stade 5 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 4 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 4 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 4 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 4 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 5 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 5 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 6 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 5 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 5 de l’échelle de Norwood

Avant et après une greffe de cheveux au stade 5 de l’échelle de Norwood

 

10360 vues

0 commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *