• Antoine Bodyexpert.online

Abdominoplastie en Turquie : Istanbul, le Byzance de la chirurgie du ventre

Retrouver un ventre plat est une gageure. Les régimes, le sport, les soins esthétiques amincissants, voire la liposuccion, sont la meilleure recette à suivre. Mais après avoir retrouvé son poids idéal, un coup de pouce chirurgical peut être nécessaire pour se débarrasser des plis du ventre et autres formes disgracieuses. Surtout après des grossesses successives ou d’importantes variations de poids. L’abdominoplastie entre alors en jeu. Une opération chirurgicale importante et coûteuse (entre 4000 et 10000 Euros en France, Belgique ou Suisse) mais qui n’est pas forcément remboursée par la Sécurité Sociale, surtout lorsqu’elle est considérée comme esthétique. Alors pour retrouver la ligne - et le sourire - sans trop dépenser, nombre de patients pensent à Byzance, la Mecque de la danse du ventre... Hub majeur du tourisme médical en provenance d’Europe, du Moyen-Orient et d’Amérique du Nord, la Turquie, et particulièrement Istanbul, jouit d’une réputation internationale pour les opérations de la chirurgie esthétique et plastique, notamment pour l’abdominoplastie.

Qu’est-ce qu’une abdominoplastie ?

L’abdominoplastie, aussi appelée plastie abdominale ou dermolipectomie, est une opération de chirurgie esthétique destinée à retirer les excès de graisse et de peau, et à restaurer la paroi abdominale, pour lui donner un aspect plus jeune et plus ferme. C’est une intervention plus invasive qu’une liposuccion, un acte chirurgical pratiqué en clinique ou en hôpital, exigeant une anesthésie générale.

Concentrée sur la partie du ventre incluse entre l’abdomen supérieur et le pubis, l’abdominoplastie consiste à réaliser une incision horizontale, entre le nombril et le pubis, afin de retirer la peau et la graisse en trop, puis de reconstituer et remodeler les muscles de la paroi abdominale, avant de recoudre l’abdomen.

Si l’excédent de graisse et/ou de peau se concentre dans le bas de l’abdomen, une mini-abdominoplastie suffit. Elle inclut une liposuccion du ventre, des bourrelets dorsaux et des flancs, puis un décollement de la peau, entre la zone pubienne et le nombril, permettant une remise en tension cutanée. La dermolipectomie, consistant à retirer l’excès de peau, est alors pratiquée avant que la peau ne soit “redrapée”. Ce redrapage, ou lifting du ventre, suit une nouvelle technique dite de la “haute tension supérieure” : moins invasive, elle répartit mieux les tensions de l’épiderme, pour soulager les tensions sur la cicatrice, qui sera alors plus fine, cachée sous la ligne du maillot.

L’âge venant, lorsque le patient affiche des lésions étendues sur la peau du ventre, avec une distension importante, des vergetures trop visibles et une paroi abdominale flétrie (diastasis des muscles grands droits, hernie ombilicale) par une surcharge pondérale ou plusieurs grossesses, une abdominoplastie complète sera pratiquée. Celle-ci impose une incision abdominale plus longue entre les deux hanches, ainsi qu’une incision ombilicale, pour la transposition du nombril, et donc une cicatrice supplémentaire autour du nombril.

L’opération dure entre 2 et 5 heures, selon l’étendue de la plastie pratiquée. La convalescence est relativement longue et délicate (4 à 6 semaines), et le résultat visible après 3 à 6 mois minimum. A condition de ne pas subir de fluctuations de poids et garder la ligne, une abdominoplastie, c’est pour la vie.

Qu’est-ce qu’une abdominoplastie ?

Quelle est la différence entre abdominoplastie et liposuccion ?

Une liposuccion du ventre est une méthode moins invasive que l’abdominoplastie pour retrouver la ligne. Elle peut être isolée dans la zone abdominale, lorsque l’excès de graisse abdominale est limité, que le patient est jeune et que sa peau et ses muscles demeurent fermes. Elle peut aussi viser l’ensemble du tronc, en aspirant tous les tissus adipeux en excès et en remodelant une silhouette plus fine. On parlera alors de liposuccion 360, ou de Lipo Vaser. Comme l’abdominoplastie, une liposuccion ne se substitue pas à un régime alimentaire et/ou une activité physique régulière.


A qui s’adresse l’abdominoplastie ?

Après un certain âge, plusieurs grossesses, un volume du ventre fluctuant au gré des régimes, une surcharge pondérale héréditaire ou hormonale, les muscles et la peau de l’abdomen se relâchent irrémédiablement. Pour les femmes comme pour les hommes, retrouver la ligne peut alors s’imposer, pour retrouver l’estime de soi et mieux se sentir dans sa peau. L’abdominoplastie s’adresse aux patients souhaitant éliminer leurs excès de tissu graisseux et de peau disgracieux, qui auront résisté à une liposuccion.

Pour certaines personnes atteintes d’obésité, et lorsque le surplus de peau recouvre tout ou partie du pubis, une abdominoplastie peut être prise en charge par la Sécurité Sociale. Le cas échéant, c’est une opération dite “de confort”, à visée essentiellement esthétique : elle ne sera pas remboursée.

A qui s’adresse l’abdominoplastie ?

Quand peut-on faire une abdominoplastie ?

Pour les femmes, il faut avoir renoncé à la maternité, la peau et les muscles du ventre, remis en tension, ne pouvant pas s’accommoder d’une nouvelle grossesse. Pour les jeunes patients, atteints de surcharge pondérale importante, une abdominoplastie sera l’ultime opération, après un régime, pour effacer les stigmate de l’obésité, à condition d’avoir achevé sa croissance (20-25 ans). Si la plupart des patients subissant une abdominoplastie ont entre 45 et 65 ans, tous ont choisi l’abdominoplastie après avoir trouvé leur équilibre pondéral, suivi un régime nutritionnel adapté, et pratiquant une activité physique régulière.

Il existe cependant une saison idéale pour entamer une opération esthétique du ventre : l’automne. L’été s’achevant, on a pu trouver son poids idéal, l’organisme est fort, et le corps est mieux préparé aux transformations à venir. Surtout, la cicatrice de l’intervention s’estompe après six mois, il faut porter une gaine pendant les premiers mois, et compter entre 6 mois et un an pour retrouver une silhouette parfaite et un ventre ferme. Ainsi, vous serez fin prêt(e) pour afficher votre nouvelle silhouette sur la plage, sans complexes, à l’été suivant !

Quand peut-on faire une abdominoplastie ?

Quels sont les risques d’une abdominoplastie ?

La décision de choisir la chirurgie plastique est très personnelle, et c’est à vous de savoir si les bénéfices d’un tel choix sauront vous satisfaire, avec les risques potentiels de complication chirurgicale qu’une abdominoplastie entraînent. Vous signerez un contrat de consentement médical, pour comprendre parfaitement les procédures et les éventuels risques d’une opération chirurgicale avec anesthésie générale. L’entretien avec votre chirurgien est donc impératif, ainsi qu’une connaissance de vos antécédents médicaux.

Quels sont les risques d’une abdominoplastie ?

Comment se déroule une abdominoplastie ?

  1. La préparation : faire un bilan sanguin, ajuster un éventuel traitement médical, arrêter de fumer, éviter de prendre de l’aspirine et tout anti-inflammatoire ou traitement naturopathique pouvant accroître le saignement. Il est généralement nécessaire de séjourner une nuit, après l’opération et pour récupérer de l’anesthésie. Dans le cas d’un voyage médical, le séjour en clinique privée, les rendez-vous avec le chirurgien et l’anesthésiste, sont organisés et assistés d’une assistante-traductrice dans votre langue maternelle.

  2. L’opération : L’anesthésie réalisée, l’opération commence par l’incision horizontale de l’abdomen, entre le pubis et le nombril. Le dessin et la longueur de l’incision dépendent de la quantité de peau à retirer. Une fois la peau du ventre liftée, commence la réparation des muscles abdominaux. En cas d’abdominoplastie complète, une seconde incision, autour du nombril, sera réalisée, afin de retirer la peau en excès sur l’abdomen supérieur. La peau est ensuite descendue et recousue à celle de l’abdomen inférieur, et un trou est réalisé pour repositionner le nombril, lequel est cousu à la surface du ventre.

  3. La convalescence : Après une nuit à l’hôpital, il est nécessaire de compter quelques jours de repos. Le pansement peut être retiré après quelques jours, les agrafes ou fils pouvant être ensuite retirés après une dizaine de jours, par votre docteur habituel. Des drains fins, parcourant la surface du ventre, pourront être placés pour évacuer les fluides post-opération. Ils sont fragiles, mais temporaires (une à deux semaines) et aident à la cicatrisation. Des anti-douleurs pourront être prescrits, ainsi que des crèmes cicatrisantes et des médicaments réduisant le risque d’infection. Le port d’un corset, aidant le soutien de votre nouvelle silhouette pourra être recommandé. Un suivi régulier sera organisé avec votre chirurgien.

Comment se déroule une abdominoplastie ?

L’abdominoplastie laisse-t-elle des cicatrices ?

Même si l’abdominoplastie est une procédure de chirurgie plastique extrêmement performante en termes de résultats, il existera toujours une cicatrice. Elle pourra s’estomper avec le temps. Un chirurgien expérimenté laissera une cicatrice discrète, invisible sous les vêtements, les sous-vêtements et maillots de bain.

Pourquoi faire un lipofilling en Turquie ?

Quels résultats pour une abdominoplastie ? (avant-après)

Il faut s’armer de patience après une abdominoplastie. La convalescence est longue, avec 2 à trois semaines au repos et une reprise graduelle des activités domestiques et professionnelles, et au moins trois mois avant la reprise d’une activité sportive douce (yoga, natation…). Et les résultats ne sont réellement visibles qu’après trois à six mois minimum, voire un an pour apprécier totalement vos nouveaux contours et votre ventre plat. Une bonne hygiène de vie et une activité physique régulière, évitant les reprises de poids, vous permettront de garder la ligne ad-vitam eternam.

Résultat abdominoplastie

Avant Apres abdominoplastie

Avant Apres abdominoplastie complète

Résultat abdominoplastie complète

Pourquoi faire une abdominoplastie en Turquie ?

Hormis pour une abdominoplastie complète pour retirer un important excès de peau et de tissu adipeux descendant sous le pubis, une abdominoplastie esthétique ne sera pas remboursée par votre système de santé. En France, une plastie abdominale est facturée entre 4000 et 7000€, auxquels peuvent s’ajouter les frais de clinique. La solution du tourisme médical s’impose alors, notamment vers la Turquie, avec des tarifs moins élevés qu’en France. Les chirurgiens français évoqueront évidemment les risques (infection, mauvaise cicatrisation, asymétrie…), mais dans ce domaine, les cliniques esthétiques d’Istanbul, Turquie, bénéficient d’une réputation internationale, avec des infrastructures médicales ultramodernes, une excellente qualité de services et d’hygiène, et des chirurgiens très expérimentés, formés aux meilleures pratiques américaines ou européennes de chirurgie plastique.


Quel est le prix d’une abdominoplastie en Turquie ?

Une abdominoplastie complète pratiquée en Turquie, à Istanbul par les cliniques partenaires de Body Expert, coûte entre 3600€ et 4800€ pour 8 jours sur place, incluant 7 nuits en hôtel 5 ou 4 étoiles avec petits-déjeuners, avec les transferts aéroport/hôtel/clinique/aéroport et les médicaments


686 vues0 commentaire