• Antoine Bodyexpert.online

Brazilian Butt Lift en Turquie, la revanche des rondes

Mis à jour : il y a 10 heures

Le Brazilian Butt Lift, ou BBL, est une des opérations de chirurgie esthétique parmi les plus demandées au monde par les femmes. Destination star : Istanbul, en Turquie, une des capitales mondiales du tourisme médical. Le lifting brésilien des fesses, mode d’emploi.
BBL, Brazilian Butt Lift en Turquie, la revanche des rondes

Il y a quelques années, la mode était aux fesses plates. Aujourd’hui, la tendance est inversée : grâce au Brazilian Butt Lift, en français lifting brésilien des fesses, popularisée par une poignée de stars américaines du net (Kim Kardashian, Nicki Minaj ou Jennifer Lopez, pour ne citer qu’elles), les fesses rondes et les silhouettes voluptueuses tiennent leur revanche face au diktat esthétique des mannequins fines. Un complexe physique transformé en arme de séduction massive…

Le comble, c’est que la femme du rappeur Kayne West affirme ne pas s’être adonnée à la chirurgie plastique pour arborer un tel postérieur. N’empêche. Lorsqu’elle posa, en 2014, avec une coupe de champagne sur sa croupe pour la couverture d’un magazine, Kim ne savait sans doute pas que sa silhouette en 8 déclencherait un tsunami de BBL. Selon un récent sondage mené par l’International Society of Aesthetic Plastic Surgery, le nombre de liftings fessiers a augmenté de 77% au cours des cinq dernières années, faisant du lifting des fesses brésilien sans chirurgie une des opérations de cosmétique parmi les plus pratiquées au monde. Un bond gigantesque, révélant l’influence des réseaux sociaux et des clips musicaux, notamment de rap, où l’on voit des jeunes femmes pratiquer le twerk, ou booty shake, qui consiste à trémousser ses formes généreuses, de préférence en legging ou en bikini...



Qu’est ce que le Brazilian Butt Lift, ou BBL ?

Le Brazilian Butt Lift est une intervention esthétique qui consiste à prélever, par liposuccion, de la graisse corporelle au niveau du bas-ventre, des hanches, des cuisses et/ou du bas des fesses, pour la réinjecter dans le bas du dos, afin d’augmenter le volume de la chute des reins et présenter une silhouette plus courbée, plus voluptueuse. Cette opération plastique sans chirurgie, menée sous anesthésie locale ou générale, est inspirée de la technique de liposuccion. Les cellules adipeuses sont aspirées des parties “riches” du corps, puis réintroduites dans les zones stratégiques, avec l’aide de seringues spécifiques. Elle ne nécessite donc pas d'incision sur la peau et ne produit pas de cicatrices. Une technique de greffe adipeuse donnant une apparence naturelle aux fesses, identique à celle utilisée pour un lipofilling des seins.

Le Brazilian Buttock Lift, appelé aussi glutéoplastie, trouve ses origines au Brésil. Une opération “inventée” dans les seventies par le célèbre chirurgien plastique Ivo Pitanguy, surnommé “le Pape” de Rio de Janeiro. Son académie de médecine esthétique a formé des dizaines de chirurgiens du monde entier qui, depuis 20 ans, ont essaimé sa technique sur la planète. N’allez cependant pas croire que toutes les Brésiliennes ont les fesses rondes et relevées naturellement, ou qu’elles se soient toutes fait faire un lifting de leur postérieur. Même si la pratique y est relativement courante, comme de nombreuses autres opérations cosmétiques.



Pourquoi choisir de faire un BBL ?

La forme et les proportions de l’anatomie féminine sont largement déterminées par la génétique : la silhouette du squelette et la façon de répartir et stocker les graisses influencent l’apparence du bassin et du fessier. Un alimentation saine et la pratique régulière de sport permettent de conserver un poids idéal et des muscles fermes. Mais certaines femmes, notamment à partir de la trentaine, demeurent insatisfaites de leur postérieur plat, sans formes voluptueuses.

Le lifting fessier brésilien sans chirurgie permet de souligner les courbes au bas du dos, de réduire les poches de tissus adipeux en haut des cuisses, autour des hanches et du bas-ventre. Il équilibre les parties haute et basse de la silhouette, offre un coup de jeune à la chute de reins, genre taille de guêpe, et une fois habillée, donne une allure glamour.

Comme toutes les opérations de chirurgie esthétique, se faire sculpter un BBL n’est pas anodin. Généralement pratiqué sous anesthésie générale, le lifting fessier brésilien est une intervention relativement lourde et chère -entre 4000 et 8000 € en Europe de l’Ouest- et irréversible : votre nouvelle croupe est là pour rester. Même si un jour, la mode du BBL risque de retomber. Les candidates au BBL doivent aussi savoir que ce n’est pas une manière d’éviter un régime alimentaire. Selon les chirurgiens esthétiques pratiquant cette opération, il est impératif que les patientes aient déjà perdu du poids avant de passer sur le billard. Ils s’interdisent ainsi de mener une telle intervention sur des personnes obèses, ou accusant un surpoids trop important. En revanche, pour les femmes rondes de nature, mais trouvant leurs fesses trop plates et affaissées de chaque côté, ou souhaitant aborder une silhouette glamour “en huit”, avec seins et fesses généreusement courbées, le lipofilling des fesses est une manière de perdre sa culotte de cheval, tout en retrouvant un derrière rond et ferme.


Pourquoi choisir de faire un BBL ?

BBL comment ça fonctionne ?

Après un premier entretien avec le chirurgien esthétique, qui examine et dresse votre profil médical et anatomique, écoute vos motivations et détermine avec vous vos souhaits précis, l’opération consiste à dessiner d’abord, à l’aide d’un feutre noir, les parties où les cellules adipeuses seront extraites, puis à dessiner les zones où elles seront réinjectées. Des photos sont prises et une silhouette digitale de la patiente peut être reproduite pour qu’elle visualise mieux le résultat final.

La patiente est ensuite généralement anesthésiée, et une solution saline, contenant à la fois l’anesthésiant local et l’adrénaline, va circuler dans l’organisme, afin de contracter les vaisseaux sanguins, contrôler le saignement et diluer la graisse, pour que celle-ci soit plus aisée à retirer. Une canule est insérée à travers une petite incision sur la peau, pour récolter le tissu adipeux dans les zones prédeterminées.

Pour multiplier leurs chances de survie et de réadaptation, les cellules de graisse sont filtrées, débarrassées des résidus de sang et d’anesthésiant, avant d’être réinjectées dans les parties stratégiques, à une profondeur, une répartition et une quantité intra-épidermique idéale pour offrir un aspect naturel, sans abîmer les tissus musculaires profonds. Le procédé demande au chirurgien dextérité et expérience, pour simultanément injecter d’une main et sculpter de l’autre, les nouvelles fesses de sa patiente dans un court délai (1 à 3h), la greffe prenant difficilement si les cellules demeurent plus d’une heure hors du corps.



Après un BBL, comment réussir sa convalescence

L’intervention de lipofilling brésilien requiert certaines adaptations et modifications durant la convalescence. La douleur est limitée sur les zones stratégiques, mais peut persister plusieurs semaines aux endroits où la graisse a été retirée, sensations désagréables pouvant être résolues par des anti-douleurs et anti-inflammatoires légers, comme le paracétamol. Il est impératif de respecter tous les conseils et d’utiliser les accessoires fournis ou prescrits par votre chirurgien plastique.

Le plus difficile est de ne pas s’asseoir pendant au moins deux semaines, voire jusqu’à six semaines, sur les fesses : les zones remodelées risquent de s’écraser, endommager les cellules transplantées, et vous faire perdre les bénéfices d’un BBL. Durant tout ce temps, il est impératif de dormir sur le ventre ou sur le côté, et de rester sur ces positions ou debout tout le temps, sauf pour aller aux toilettes. Les activités quotidiennes, de manière allégée, peuvent reprendre environ 1 semaine après l’intervention. Après deux semaines, il est possible de s’asseoir sur un coussin ergonomique, généralement fourni par la clinique esthétique. Selon les cas, votre chirurgien peut vous conseiller de porter un corset et/ou des vêtements à effet de compression durant 2 à 3 semaines, pour mieux tenir les nouveaux contours de votre corps. Le retour au travail ne se fait généralement pas avant 2 semaines, en ne vous séparant pas de votre coussin, en voiture ou au bureau. La moto ou le vélo sont fortement déconseillés pendant deux à trois mois, ainsi que les massages sur les fesses et la reprise d’une activité sportive énergique.


 Après un BBL, comment réussir sa convalescence

La vie avec un BBL

Un lippofilling des fesses à la brésilienne tient de nombreuses années, et le résultat final est visible au bout de six mois environ. Dans les mois suivant l’opération, 20 à 50% de la graisse réintroduite se dissout dans le corps, mais le reste demeure à vie. A condition de se faire un peu discipline en conservant un poids stable, pour éviter au corps une fluctuation de la masse corporelle, adipeuse et musculaire. Une alimentation saine, équilibrée et une pratique régulière de sport, pourquoi pas le twerk qui muscle les fesses, est évidemment préconisée. Prendre soin de soi, quoi.


Quels sont les risques du BBL ?

Les risques d’un Brazilian Butt Lift sont plus réduits que ceux d’une chirurgie de lifting de l’épiderme avec incision, puisque le geste chirurgical est limité à l'absorption et l’injection de les cellules de graisse. D’éventuelles inflammations cutanées ou rougeurs persistantes peuvent être liées à une prise de greffe plus lente, qui doit disparaître dans les deux semaines suivant l’intervention. Il est nécessaire de rappeler que plusieurs décès post-opératoires ont été observés dans des actes de BBL, en Floride, au Brésil ou en Turquie. Ces complications médicales dramatiques, extrêmement rares (3 sur 1000), ont été généralement dues à des erreurs médicales de la part de chirurgiens peu expérimentés, réinjectant parfois trop de masse graisseuse, ou y ajoutant du gel de silicone qui, introduit trop profondément dans les tissus musculaires, peut provoquer un empoisonnement sanguin et une embolie pulmonaire fatale. Il est impératif de choisir les cliniques esthétiques et les chirurgiens plastique les plus expérimentés et renommés, de lire les témoignages, et lorsque le tourisme médical s’impose, d’être accompagné et conseillé par des experts, afin d’éviter les mauvaises surprises.

 Quel est le prix d’un BBL en Turquie ?

Quel est le prix d’un BBL en Turquie ?

  • Turquie : 2900 à 4000€

  • Tunisie : 2500 à 4500€

  • France : 5000 à 8000€

  • Espagne : 4000 à 7000€

  • Belgique : 5000 à 7000€

  • Suisse : 5000 à 8500€


Quelles sont les alternatives au Brazilian Butt Lift ?

Selon la physiologie, l’âge et la nature de l’épiderme, votre chirurgien expert en chirurgie esthétique peut conseiller d’autres manières alternatives au BBL, permettant de prendre soin de ses courbes et de révéler des fesses rebondies.

  • Une liposuccion simple et bien menée, sans lipofilling fessier additionnel, permet de retirer les excédents de graisse autour des fesses au bon endroit, et de leur redonner du galbe.

  • Les prothèses glutéales sont des implants fessiers, poches constituées de silicone introduites sous l’épiderme de chaque fesse, par une incision d’environ 6cm dans le pli naturel du sillon interfessier. Elles conviennent notamment aux patientes disposant d’une quantité insuffisante de masse graisseuse pour un lipofilling réussi. Ces implants peuvent se conserver à vie, mais leur tolérance dans l’organisme et leur évolution à long terme demeure incertaine, et elles offrent un aspect final moins naturel qu’un BBL bien sculpté.

  • Intervention plus légère, mais à renouveler régulièrement (tous les deux ans) à cause de sa dissolution progressive dans l’organisme, l’injection d’acide hyaluronique (notamment HYAcorp, nouveau produit récemment introduit sur le marché) est aussi envisageable : un produit non-invasif, biodégradable d’origine végétale, offrant un taux de tolérance très élevé et d’excellentes propriétés viscoélastiques.

  • L’injection localisée de vitamine C est aussi possible et moins coûteuse que l’acide hyaluronique, et raffermit les fesses en plusieurs séances (4 séances en 2 mois), mais dont l’effet ne dure pas plus longtemps.

  • La pose de fils tenseurs est une autre alternative au BBL, selon la condition de la peau et le volume à redresser. Ils sont limités dans la durée (2 ans), et sont plus exposés, dont moins sûrs, que lorsqu’ils sont utilisés pour un lifting facial.


  • Enfin, autre technique pour avoir les fesses rebondies, plutôt pratiquée non loin de chez soi et qui demeure coûteuse (environ 500€ la séance), l’Emsculpt est un dispositif électromagnétique, posé sur les zones à raffermir, reproduisant des contractions musculaires de manière artificielle. Compter tout de même entre 4 et 8 séances pour obtenir un résultat probant.



3,100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout